2020 : quels changements sur les routes ?

4
2405

Chaque début d’année calendaire apporte son lot de nouvelles lois. 2020 ne fait pas exception à la règle, et, depuis le 1er janvier, plusieurs changements sont intervenus sur les routes en matière de réglementations et de tarifs.

Le grand retour des radars

Si beaucoup de radars ont été vandalisés pendant le mouvement des Gilets Jaunes, ceux-ci devraient faire leur grand retour en 2020 ! D’ici la fin de l’année, les voitures radars vont être déployées dans sept nouvelles régions : Bretagne, Pays de la Loire, Val de Loire puis Hauts-de-France, Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté et Nouvelle Aquitaine.

Par ailleurs, 1200 nouveaux radars tourelles vont être installés au bord des routes hexagonales. Soit trois fois plus qu’en 2019. Rappelons que, du haut de leurs 4 mètres, ces radars peuvent surveiller jusqu’à 8 voies de circulation et 32 véhicules en même temps. Et ce n’est qu’un début : en plus de contrôler la vitesse et le respect des feux tricolores, ces appareils vont bientôt pouvoir épingler les automobilistes roulant sans ceinture, ne respectant pas les distances de sécurité ou téléphonant au volant !

Téléphone au volant : allô la suspension de permis

Le téléphone au volant, c’est justement l’une des infractions qui va coûter le plus cher selon la Loi d’orientation des mobilités (LOM), adoptée à l’Assemblée nationale le 19 novembre 2019. Papoter téléphone à la main tout en commettant une infraction “menaçant la sécurité d’autrui” pourra vous valoir rien de moins qu’une suspension de permis de conduire. Jusqu’ici, la sanction était constituée d’un retrait de trois points de permis de conduire et de 135 euros d’amende.

La fin des 80 km/heure sur les routes départementales (ou presque)

Cette même loi LOM marque également le grand retour des routes départementales limitées à 90 km/heure, après le tollé provoqué par l’abaissement de cette vitesse maximale à 80 km/heure sur les routes ne disposant pas de deux fois deux voies ou de tremplin en leur centre. Un changement à nuancer : le Code général des collectivités territoriales stipule que cette possibilité est réservée à certaines portions de route, et “après avis de la commission départementale de la sécurité routière, sur la base d’une étude d’accidentalité portant sur chacune des sections de route concernées”. 

Autoroutes : le prix des péages augmente

C’est un grand classique : le prix des péages d’autoroute va augmenter cette année de 0,85 %, en moyenne, sur les routes françaises. Cette augmentation reste modérée, et ce grâce à la faible inflation en cours dans le pays. Aussi, par exemple, le trajet Paris-Lille va passer de 16,90 euros à 17 euros, alors que le Paris-Deauville passe de 20,80 euros à 21 euros.

Vers la légalisation du rétrofit ?

Le rétrofit pourrait être légalisé avant même la fin de l’année 2020 ! Rappelons que ce procédé consiste à transformer une voiture thermique (à moteur diesel ou essence) en une voiture électrique. Et qu’il est aujourd’hui totalement illégal en France, puisque le Code de la route stipule que “le système de maîtrise de la pollution du moteur système sur lequel est installé le post-équipement ne doit pas être modifié”. Traduire par : on ne peut pas modifier le moteur de sa voiture, sauf en obtenant l’autorisation du constructeur, qui est impossible à obtenir, justement.

Cependant, sous la pression de l’association AIRe créée en 2018 par des gérants de sociétés spécialisées dans le rétrofit, les choses devraient bouger dans les mois à venir. Un arrêté autorisant le rétrofit devrait être signé d’ici la fin de l’année avec Elisabeth Borne, ministre des Transports et de la Transition écologique. Affaire à suivre !

4 Commentaires

  1. je n’ai pas la réponse concrète a la question de Monsieur Alvarez ci-dessus quant à savoir si l’interdiction des coyote et autre Waze sera interdite à partir d’avril? quant est-il exactement? votre réponse de prévisions pour 2021 ne répond pas du tout à la question?
    Merci par avance.

    • Bonjour Luc,

      Je ne saurai quoi vous dire de plus, mis à part que nous sommes toujours n°1 sur le marché de l’alerting et que nous sommes légal globalement dans toute l’Europe.
      Nous travaillons main dans la main avec les forces de l’ordre, et nous n’aurions pas sorti un nouvel appareil il y a peu si nous comptions fermer nos portes 😉

      A très vite, Camille de Coyote

    • Bonjour Alvarez,

      Rassurez-vous, nous avons des prévisions pour 2021, nous n’allons pas cesser d’exister de si tôt 😉

      A très vite, Camille de Coyote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.