Ce qui change au 1er juillet dans le monde de l’automobile

0
68

Le 1er juillet de chaque année est une date clé pour les changements de réglementation ! Alors que les français s’inquiètent de plus en plus pour leur pouvoir d’achat, les changements de cet été 2022 auront un impact sur le quotidien des conducteurs.

A l’heure des grands départs sur la route, il est bon de se tenir informé des nouveautés mises en place : boîtes noires obligatoires, changements niveau sécurité routière, bonus écologique… Coyote fait le point.

1 – Les boîtes noires : obligatoires pour les voitures neuves

Les boîtes noires sont devenues obligatoires pour toutes les voitures neuves depuis le 1er juillet 2022. Toutefois, vous n’avez pas besoin de déposer votre voiture chez le garagiste puisque ces boîtes noires sont directement installées en usine sur tous les véhicules sortants.

Ces « boîtes noires », terme habituellement utilisé dans le contexte de l’aviation, serviront à enregistrer les paramètres du véhicule tels que la vitesse, l’utilisation des freins, la position du volant, le port de la ceinture ou encore le régime du moteur. Contrairement à celles installées dans les avions, les boîtes noires installées dans nos voitures ne peuvent pas enregistrer le son.

Aujourd’hui, de nombreux automobilistes s’inquiètent de l’utilisation des données récoltées. Si elles sont censées rester anonymes, on peut se demander si elles ne serviront pas à des fins commerciales ou de surveillance bien que le texte indique qu’elles serviront uniquement aux autorités judiciaires ou aux assurances en cas de litige.

2 – De nouvelles ZFE : Grenoble, Lyon et Rouen

La réglementation se durcit concernant les ZFE. Si Paris passe à travers les mailles du filet avec un report de l’interdiction de circulation des véhicules Crit’Air 3 à janvier 2023, d’autres villes n’y ont pas échappé. Dès le 1er juillet 2022, Lyon, Grenoble et Rouen durcissent leurs restrictions !

Dans le Grand Lyon, les véhicules Crit’Air 5 seront désormais interdit (les VUL et PL Crit’Air 3 l’étaient déjà). A Rouen-Normandie, les véhicules particuliers Crit’Air 4 et 5 n’auront plus le droit de circuler. Enfin, à Grenoble, 27 communes ne devraient plus voir passer les véhicules utilitaires et poids lourds Crit’Air 3 sur leurs routes.

3 – Bonus écologique : qu’en est-il ?

Alors que le bonus écologique devait être revu à la baisse de 1000 euros, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, a annoncé que cette aide serait prolongée : « Nous avons une grande ambition qui est d’accélérer la transition du véhicule thermique vers le véhicule électrique » et « il faut accompagner nos compatriotes ».

Le barème du bonus écologique reste donc le même jusqu’au 1er janvier 2023 ! Pour rappel, le bonus écologique s’élève à 27% du prix d’achat pour les véhicules électriques de moins de 47 000 euros et il est plafonné à 6000 euros.

4 – Casque pour les deux-roues : une nouvelle homologation

A partir de juillet 2022, une nouvelle homologation sera introduite pour les casques destinés aux véhicules deux-roues. Cette nouvelle homologation « ECE 22.06 » correspond à une nouvelle gamme de casques qui devra passer davantage de tests !

A savoir, les anciens casques n’étaient testés qu’avec 6 points d’impact, ceux-ci seront testés avec 18 points d’impact.

Toutefois, vous pouvez garder votre casque actuel sans prendre le risque de recevoir une amende ! Cette nouvelle homologation concerne seulement la vente pour le moment. Enfin, si elle a été introduite dès juillet 2022, elle ne deviendra la norme pour les commerçants qu’à partir du 1er janvier 2024 afin de laisser le temps d’écouler les stocks de casques correspondants à l’ancienne norme.

PARTAGER
Article précédentUne disparition inquiétante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.