Comment éviter l’arnaque au rétroviseur ?

0
924

L’arnaque au rétroviseur fait son retour dans différents départements français. En effet, des cas ont été signalés par la gendarmerie en Ariège et dans l’Eure-et-Loir. L’escroquerie n’est pas nouvelle et difficile à éviter : il suffit d’être au courant de son existence !

En quoi consiste l’arnaque au rétroviseur ?

Ce qu’on appelle une « arnaque au rétroviseur » consiste à casser volontairement son rétroviseur avant d’accuser un automobiliste d’avoir endommagé notre véhicule. En général, l’escroc utilise différents moyens afin de déstabiliser l’automobiliste pris pour cible : paraître très énervé, annoncer des sommes pharamineuses pour les réparations, passer de faux appels téléphoniques ou encore se montrer agressif.

Dans un second temps, l’arnaqueur propose de s’arranger à l’amiable. La plupart du temps, il affirme qu’il préfère éviter de perdre son temps dans des démarches inutiles auprès des assurances, dans l’espoir de récupérer un maximum d’argent en liquide.

Bien qu’on puisse penser qu’il s’agisse d’une escroquerie qui n’arrive qu’aux autres et que l’on identifierait facilement la supercherie, il s’avère que de nombreux automobilistes se font avoir. Les gendarmes rapportent que ce sont principalement les seniors qui sont la cible de ce type d’arnaque.

Comment éviter de se faire avoir : nos conseils

Afin d’éviter de nombreuses arnaques liées aux conséquences d’un accident (avéré comme fallacieux), voici quelques règles à suivre :

  • Toujours effectuer un constat suite à un accident ! Même si les dégâts matériels peuvent paraître minimes (voire inexistants), cela vous permet de garder une trace de l’incident d’un point de vue légal ;
  • Informer votre assureur de l’incident et demandez-lui la marche à suivre. De plus, vérifiez qu’il s’agisse bien du numéro de téléphone indiqué sur votre attestation d’assurance ;
  • Notez les informations des autres automobilistes concernés par l’incident (plaque d’immatriculation et descriptif du véhicule) ;
  • Si vous êtes confronté à une personne refusant de suivre ces étapes ou que vous vous sentez en danger, composez le 17 afin de régler le litige. S’il s’agit d’une arnaque, les escrocs ne prendront pas le risque de rester plus longtemps !

Le saviez-vous ? Les arnaques sont courantes dans le secteur de l’automobile mais la plupart sont très faciles à éviter si l’on a été informé de leur mode de fonctionnement ! Informez-vous et découvrez notre article sur l’arnaque au joint de culasse : une autre escroquerie qui fait son grand retour dernièrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.