Des milliers de places de stationnement disparaîtront d’ici 2026

18
5997
Des milliers de places de stationnement disparaîtront d'ici 2026

Afin de renforcer la sécurisation des passages piétons, un amendement à la loi mobilité compte interdire le stationnement à moins de cinq mètres avant un passage piéton. Se garer en ville pourrait alors devenir bien plus compliqué…

Vers un enjeu de sécurité routière

Ce projet de loi d’orientation des mobilités (LOM) est en cours d’examination à l’Assemblée nationale depuis le 3 juin 2019.

L’objectif de cet amendement serait de réduire le nombre d’accidents de piéton en assurant une sécurisation de leur cheminement. Et ce, grâce à une « meilleure visibilité mutuelle entre ces derniers et les véhiculant circulant sur la chaussée » comme l’indique l’article 21 bis du projet de loi.

Une mesure très soutenue par Jean-Luc Fugit, député LREM du Rhône. Il s’agit d’un « enjeu de sécurité routière primordial », explique-t-il.

Malgré une baisse de la mortalité, il a été démontré que sur les 471 décès de piétons enregistrés, 65% d’entre eux étaient des personnes âgées de plus de 65 ans d’après les derniers chiffres de la Sécurité Routière.

« Cette mortalité frappe pour une grande partie nos jeunes enfants et nos aînés, car ce sont eux qui peinent à avoir de la visibilité dans l’espace urbain » explique Jean-Luc Fugit.

Des milliers de places de stationnement disparaîtront d’ici 2026

Quelles seraient les conséquences de cette mesure ?

L’amélioration de la visibilité de la chaussée permettra justement une baisse de la mortalité routière notamment auprès des personnes âgées et jeunes.

Etant donné que les trottinettes et vélos échappent à cette mesure, cette dernière pourrait alors être très favorable aux commerces de proximité. En effet, comme l’explique Jean-Luc Fugit, : « Aux craintes qui pourraient poindre sur les effets quant aux commerces de proximité et de centre-ville, les études en la matière démontrent que piétons et cyclistes sont des acteurs essentiels à la dynamisation de leur activité. Ils sont une clientèle particulièrement fidèle ».

De plus, un vélo consomme en moyenne huit fois moins d’espace de stationnement qu’un véhicule.

Mais certains risquent d’être mécontents, rien que 7000 places de stationnement seront supprimées à Paris.

A combien s’élèverait le coût de ces travaux ?

Les coûts seront minimes puisque Jean-Luc Fugit table sur un coût d’une dizaine d’euros tout au plus en incluant des travaux de peinture.

Pour que le délai de réalisation soit raisonnable, le député propose que ces travaux de mise en conformité soient réalisés au plus tard le 31 décembre 2026.

Certaines villes ont déjà appliqué la mesure, ce qui est le cas de Nancy (Meurthe-et-Moselle), ou encore Vitré (Ille-et-Vilaine). Cette dernière a supprimé 35 places de stationnement en amont de ses passages piétons courant 2018.

A noter que même si le délai de mise en conformité est fixé, aucune sanction n’est prévue par le texte de loi pour les collectivités qui ne réaliseront pas les modifications

18 Commentaires

  1. Le Maire me refuse une place de stationnement  »HANDICAPE » sous le prétexte que dans la commune le cota est atteint. La 1ère place  »Bleue » est sur la Nationale 106 juste à coté des W.C Public, c’est une place a la disposition des handicapés de passage. La 2ème place  »Bleue » se trouve à 3,900 km de mon domicile devant la Mairie. Pour y accéder il faut faire 1/3 du parcourt le long de la Nle106 et les autres 2/3 le long des départementales. Sur ces routes il n’y a pas d’accotement piéton. Mon périmètre de marche en Extérieur avec les Cannes Anglaises est limité à 40 mètres, ensuite la voiture = mes Jambes. J’ai proposé au Maire de lui fournir une atèle articulée +deux cannes anglaise pour qu’il me montre comment je dois faire. J’attends depuis Un AN sa Réponse… Ma seule issue* Déposer une plainte pour entrave à mon Droit de Vivre*. Si vous avez mieux merci de me passer  »le tuyau » Salutations et Merci.

    • Mr Norbert Privat . Si vous possédez une carte d’handicapé mais pas de place prévue pour stationner devant chez vous ou proche de l’endroit où vous comptez vous rendre, sachez qu’une loi que vous trouverez sur le site gouv.fr vous autorise à stztionnet8 sur une place  » normale  » sans avoir à payer le stationnement (avec votre carte d d’handicapé sur votre pare-brise du véhicule ) Je detiens cette information de la police de ma commune.
      Là vous n’aurez plus à lutter puisque c’est autorisé par le gouvernement, en souhaitant que vous trouviez une place proche de votre domicile.
      Bien cordialement.
      Jeannecatherinedu63

  2. Charles Apffel, on vous a reconnu le troll. Alors, maintenant, vous retournez cirer les pompes d’Hidalgo et vous arrêtez de laisser des commentaires ridicules.

  3. C’est nul. ces députés feraient mieux de s’occuper de la production de l’économie française et du bonheur de ses concitoyens. « Arrêtez d’emmerder les Français ! » (G. Pompidou). Que ces gens, et la municipalité actuelle de Paris en premier, arrêtent de s »arroger tous les droits de régenter sur l’espace public commun!

  4. Très bonne idée. Il y a quelques années, au temps où les places de stationnement n’étaient pas encore matérialisées au sol, il était interdit de stationner à moins de … 10 m (je ne me souviens plus) d’un croisement, afin de laisser la visibilité aux automobilistes. Cela avait été un peu oublié. Mais il faudrait rester cohérent , supprimer des places de stationnement OK, mais aussi déplacer le poteau ou le massif d’arbres/fleurs, « pilpoil » dans le champ de vision du conducteur

  5. La France est dirigée par des trous du cul qui passent leur temps à emmerder le peuple…c’est quand que les citoyens vont réagir à toute cette bande de merdeux comme nous l’avons fait en 1968??????

  6. chouette, de la place pour les motos, vélos et trotinettes. Si les piétons étaient responsables, ils regarderaient avant de traverser. mais notre société est pour la déresponsabilté de ces populations.
    aucune mesure ne pourra être efficace tant que cela perdurera.

  7. C’est surtout à chaque angle de croisement qu’il faudrait aussi interdire le stationnement cela dégagerait l’angle de vue .
    Pour ce qui est de la nouvelle priorité des piétons sur l’automobile , c’est une aberration , car il est plus facile pour un piéton de s’arrêter sur place ( une à deux secondes pas plus)et de le laisser passer , c’est ce que l’on nous apprenait à l’école : ce qui m’a permis d’être toujours en vie .
    Cordialement

  8. j’aime beaucoup les coûts minimes… 10 € pur déplacer une équipe de 2/3 personnes + le camion + le matériel +le temps pour brûler les anciens détour de place de parking.
    la main d’oeuvre Française est vraiment pas cher 🙂

  9. C’est déjà le cas …

    Article R417-11 du code de la route
    I.-Est considéré comme très gênant pour la circulation publique l’arrêt ou le stationnement :

    c) Sur une distance de cinq mètres en amont des passages piétons dans le sens de la circulation, en dehors des emplacements matérialisés à cet effet, à l’exception des motocyclettes, tricycles et cyclomoteurs ;

    II.-Tout arrêt ou stationnement très gênant pour la circulation publique prévu par le présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

    III.-Lorsque le conducteur ou le titulaire du certificat d’immatriculation est absent ou refuse, malgré l’injonction des agents, de faire cesser le stationnement très gênant pour la circulation publique, l’immobilisation et la mise en fourrière peuvent être prescrites dans les conditions prévues aux articles L. 325-1 à L. 325-3.

  10. Je ne citerais qu’un commentaire de conducteurs de pays étrangers, « La France est un pays magnifique, mais je ne voudrais pas y vivre ». Certes ce n’est pas le cas de tout le monde, des bobos il y en a partout même si la France détient dans ce domaine là la pôle position mondiale, comme d’ailleurs par le nombre de rond points (champions du monde), le nombre de ralentisseurs hors norme (champions du monde) l’état des routes (champions du monde), enfin tout ce qu’il faut pour détruire un bien privé car la mafia politique oublie qu’une voiture est un bien privé indispensable pour beaucoup de monde, en tout cas pour ceux qui travaillent. Hélas, les assistés si on prends en compte les services publics qui n’en ont rien à faire et qui permettent sans problème à ceux qui disposent d’un véhicule de service de l’utiliser en-dehors du travail, les psy, experts et autres donneurs de leçons gavé par les contribuables, les assistés de tous poils et bien tout cela représente aujourd’hui plus de la moitié des Français qui n’en ont que faire d’un tel ou tel autre retard du aux transports de toute nature, hélas encore une fois les choses ne sont pas faites pour aller dans le bon sens. Alors il faut trouver tous les moyens le plus misérables pour gaver tout ce beau monde au détriment de ceux qui font de la richesse. Voilà une contrainte de plus et pour les contraintes il n’est pas question d’argent, ils le trouvent et en même temps ils présentent les moyens pour amortir ces coûts. Et c’est l’automobiliste qui trinque une fois de plus.

  11. J’ai fait l’objet d’une contravention l’an dernier pour ce motif en zone residentielle à Bois-Colombes . Cela veut il dire que la police municipale m’a appliqué cette amende de maniere abusive?

  12. « Aucune sanction n’est prévue par le texte de loi pour les collectivités qui ne réaliseront pas les modifications »
    OK… Mais quelles règles et quels moyens d’identification officielle de ces interdictions ?
    Quelles sanctions pour un tel stationnement interdit identifié ?
    Quelles sanctions pour un stationnement sur une zone non identifiée, même à moins de 5 mètres d’un passage piétons ?
    Merci de votre réponse
    Cordialement,
    Gérard ADIN

  13. … ou alors, on apprend aux piétons à vérifier qu’aucun véhicule n’arrive, avant de s’engager. C’est vieux comme l’existence des passages piétons et ça marche bien. Les vieux ont bon dos. Comme, en plus, le dit véhicule arrive à un stop, c’est gérable !
    C’est juste un problème de courage politique.

  14. Haro sur les automobilistes, alors que les piétons sont en grande partie responsables, traversant les chaussées sans regarder, par exemple, avec éventuellement encore un casque audio sur les oreilles ou un téléphone à la main. De plus , supprimer les stationnements de part et d’autre des passages piétons est une stupidité: je ne vois pas en quoi un stationnement après le passage piéton rendrait les piétons plus visibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here