Le point sur les bonus et malus écologiques en 2022

9
13761
Embouteillages dans la nuit

Comme pour de nombreux secteurs, la période n’est pas évidente pour le marché de l’automobile. Il est nécessaire de se réinventer face à la problématique écologique et aux différentes normes imposées par le gouvernement. Si l’exécutif a prolongé ses aides, il prévoit tout de même la réévaluation des taxes pour les années à venir. En résumé, les taxes vont augmenter sans que les aides à l’achat d’un véhicule peu polluant n’augmentent. L’objectif ? Dissuader les consommateurs d’acheter un véhicule à moteur thermique.

La taxe écologique en 2021

En 2021, de nouvelles normes étaient entrées en vigueur entraînant l’augmentation des taxes écologiques. Nous avions déjà évoqué la prise en compte du poids du véhicule dans le malus écologique, mais également de l’augmentation de l’ensemble de son barème.

Le seuil de départ de déclenchement du malus atteignait alors 133 g de CO2/km, faisant ainsi passer le montant de l’ancien seuil de 50 à 170 euros. De la même manière, le plafond de cette taxe était passé de 20 000 € à 30 000 €.

En revanche, du côté des bonus écologiques, le gouvernement avait accordé une extension du bonus concernant les voitures électriques jusqu’au 30 juin 2021. Mais ce n’est pas tout ! Nous avons pu constater l’arrivée d’un bonus pour les voitures et les camionnettes électriques d’occasion ! Par conséquent, les aides ne concernent plus uniquement le neuf.

L’évolution de la taxe écologique en 2022

Avec l’augmentation du prix des carburants, la taxe écologique fait mal aux économies des Français… C’est pourquoi le gouvernement a décidé de prolonger les bonus à l’achat tout en durcissant le malus écologique. L’objectif étant de dissuader l’investissement dans un véhicule non-électrique !

Un bonus écologique en sursis

Au 1er juillet 2022, les nouveaux montants du bonus écologique devaient entrer en vigueur. Pourtant, l’augmentation du prix des carburants et la volonté du gouvernement à inciter à l’achat d’un véhicule plus vert les ont conduits à maintenir les montants du bonus écologique jusqu’à la fin de l’année. L’aide à l’achat d’un véhicule électrique, hybride rechargeable ou à hydrogène est toujours de 6 000 €. Cette somme sera malheureusement réajustée à 1 000 € en 2023

Autre bonne nouvelle : le montant maximal du prix du véhicule pour accéder au bonus écologique est passé à 47 000 € contre 45 000 € auparavant. Pour les véhicules avec un prix à l’achat compris entre 47 000 € et 60 000 €, l’aide est toujours fixée à 2 000 € sans condition de revenus.

Bon à savoir, le bonus écologique et la prime de conversion d’une valeur de 5 000 € maximum sont cumulables.

Un malus écologique toujours en hausse

Côté malus écologique, le changement est de mise. Son seuil de déclenchement a encore diminué ! Il pointe désormais à 128 g de CO2/km contre 133 g de CO2/km en 2021. Un seuil qui continuera de diminuer pour atteindre les 123 g de CO2/km en 2023… Vous l’aurez compris, la grande majorité des voitures à moteur thermique sont donc dorénavant concernées par le malus écologique !

Le plafond maximum de la taxe est, quant à lui, toujours en vigueur. Il atteint aujourd’hui les 40 000 €, soit une augmentation de 10 000 € lorsqu’on le compare avec celui de l’année précédente. Toutefois, une limite est établie à 50 % du prix du véhicule.

9 Commentaires

  1. Quel manque de discernement une fois de plus de la part des technocrates. En effet, le taux de CO2 émis n’est qu’un paramètre. L’émission totale de CO2 varie en fonction du nombre de kms parcourus. Ainsi, un véhicule 180g CO2 qui parcourt 5000kms/an polluera moins qu’un véhicule avec une émission moindre qui parcourt 30.000kms/an.
    Métode très française de pénalisation et culpabilisation.

  2. Bonjour, il va falloir que le gouvernement m’explique comment je fais moi qui travail en déplacement dans toute la France et dans des zone très mal desservie par les transports en commun, si je dois vendre mon véhicule diesel pour acheter électrique je suis dans la merde, car dans le BTP les règles du grand déplacement sont assez compliqué, par exemple:
    Si je suis à 499km de mon domicile, j’ai une demi journée pour voyager.
    Au delà j’ai une journée pour voyager (8h de trajet) sur le temps de travail.
    Donc si je suis à 800km et que je dois acheter une voiture électrique il va me falloir 2 jours et demi car la plupart des voiture elec on 300km d’autonomie et 8h de charge pour reprendre la route sauf tesla qui promet 500km d’autonomie mais hélas je n’ai pas 90000 euro à mettre dans une voiture, donc je vais devoir poser des congé pour ne pas être pointé absent au boulot alors….. ??????????????????????

  3. Bonjour, si je comprend bien ces mesures écolos, cela veut bien dire : plus je suis riche et plus je peux polluer. Car en fin de compte en quoi payer plus cher va diminuer la pollution !!!!!!!!! Aujourd’hui nous avons des voitures thermiques qui sont extrêmement performantes, le lobi de la voiture électrique qu’on veut à tout prix nous faire avaler rend les gens aveugles. Nous fermons nos centrales nucléaires et achetons de l’électricité à l’Allemagne qui produit avec du charbon. Où est l’écologie là dedans ???????? On nous prend pour des chèvres

  4. Merci coyote pour ces info très utiles à notre sécurité et qui nous permettent de comprendre la stratégie routière des pouvoirs publics.

  5. Erreur dans votre article : Les voitures Crit’air 2 ne seront pas concernées par les restriction (même traitement que les 1). Merci de le mettre à jour (cf. Loi de finance 11 janvier 2021)

  6. Bonjour, quelle est la finalité de ces malus écologique ? et plus précisément : où passent les taxes perçues ? au crédit de quel budget ?

  7. bonjour, j’ai résilié mon abonnement par téléphone il y a plus d’un mois sauf erreur.
    et je viens de recevoir le prélèvement de 5.99€
    je ne comprends pas bien.
    je ne suis pas à 5€ près mais je n’utilise pas le coyote, habitant à la réunion.
    merci de bien vouloir prendre en compte ma résiliation

    alexis boutry

    • Bonjour Alexis Boutry,

      Comment avez vous demandé votre résiliation le mois précédent ?

      Pour résilier, je vous invite à vous rendre sur votre Espace client dans la rubrique Mes produits.

      A bientôt,

      Camille de Coyote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.