Électrification des deux-roues : où en sommes-nous ?

3
3790

En 1895, l’américain Ogden Bolton Jr inventait le premier concept du deux-roues électrique en installant un moteur électrique dans le moyeu de la roue arrière d’un vélo. Aujourd’hui, plus d’un siècle après, le moteur électrique ne se trouve plus sur un vélo, mais bien sur des scooters, des roadsters ou des motos sportives ! Et le marché est fleurissant… En Europe, les ventes des deux-roues électriques ont augmenté de 25,7 % en 2021 ! Mais comment s’explique un tel engouement ? Coyote vous répond !

Les avantages d’un deux-roues électrique

Le marché des scooters et des motos électriques explose car il répond aux nouvelles exigences des consommateurs. En effet, le deux-roues électrique séduit d’abord par son aspect écologique puisqu’il permet d’adopter une mobilité plus respectueuse de l’environnement. À l’heure où de nombreuses Zones à Faibles Émissions (ZFE) voient le jour dans les grandes villes françaises, le passage à l’électrique devient primordial pour sa moto ou son scooter !

L’électrification des deux-roues s’explique aussi par les économies que ces nouvelles mobilités permettent. Avec la crise pétrolière et la forte hausse du prix des carburants, recharger la batterie de son roadster ou de sa sportive devient bien moins onéreux qu’un plein à la station essence.

De plus, les deux-roues électriques sont bien plus abordables qu’auparavant ! Avec le développement croissant du marché, de nombreux constructeurs ont pu voir le jour et proposer un large choix de modèles : scooter, roadster, moto sportive. Désormais, tout est électrique et il y en a pour tous les porte-monnaie ! Dans les prochaines années et au même titre que les voitures électriques, on s’attend à ce que les deux-roues électriques coûtent moins chers que leurs semblables à moteur thermique.

Le marché florissant des deux-roues électriques

Le marché des deux-roues repart enfin à la hausse après ces quelques années de disette suite à la pandémie de la COVID-19. Malgré quelques problèmes de réapprovisionnement, les ventes de 2 roues ont considérablement augmenté en Europe ! Nous le remarquons en Italie particulièrement où l’on enregistre un total de 269 900 ventes de véhicule à deux-roues, soit une augmentation de 23,6 % comparé à l’année 2020. Côté français (le deuxième marché européen), c’est un total de 206 950 ventes pour une augmentation de 8,5 % en 2021.

Toutefois, c’est la hausse de 25,7 % des ventes de deux-roues électriques qui reflète le mieux les nouvelles tendances du marché. En effet, 100 000 nouvelles motos ou nouveaux scooters électriques sont désormais en circulation sur nos routes !

Classement des deux-roues électriques les plus vendus en 2021

Pour les deux-roues électriques de 50 cm3 :

  1. AskollES2 : 1989 ventes ;
  2. Niu N lite : 1389 ventes ;
  3. Sun Ron Light Bee : 1280 ventes ;
  4. Ligier Pulse 3 : 1060 ventes ;
  5. Rinnai TH01 : 1026 ventes.

Pour les deux-roues électriques de plus de 50 cm3 :

  1. Super Soco TS et TC : 927 ventes ;
  2. Silence S01 : 355 ventes ;
  3. E Fun Pulse : 351 ventes ;
  4. Niu NGT – 258 ventes ;
  5. Electric Motion Tem : 161 ventes.

Electrification des deux-roues : la difficulté des grosses cylindrées

Vous l’aurez compris, le marché des motos et des scooters électriques se porte bien. Pourtant, celui-ci fait face à un écueil puisqu’il peine à séduire les amateurs de grosses cylindrées ! Si l’on prend les chiffres de vente des deux-roues électriques de plus de 50 cm3, on constate qu’elles ont augmenté de 31 % pour une part de marché de 2,1 %. À contrario, pour les équivalents 50 cm3, l’augmentation des ventes dépasse les 90 %, pour une part de marché de 21 % !

Et si la future Ducati V21L marquait le commencement du développement de motos sportives électriques pour les assoiffés de grande vitesse ? La réponse dans quelques années…

3 Commentaires

  1. Bonjour, étonnant les contre-vérités mentionnées dans votre article.
    Les voitures électriques et les motos électriques polluent plus en terme de gaz à effet de serre que leur équivalent thermiques si vous intégrez l’ensemble du cycle de vie du véhicule. Vous ne trouverez aucun site internet sérieux même écologique prétendant le contraire. La différence étant le lieux de la génération de la pollution qui n’est pas le lieux de l’utilisation. Mais pour la planète terre, cela ne fait pas de différence. Sans parler de l’épuisement des ressources en terre rares.
    Quant à l’aspect économique, le surcout d’achat est encore loin de pouvoir être compensé par la différence de coût de l’électricité même gratuite par rapport au carburant pétrolier.
    Cordialement.

  2. On trouve déjà sur le marché français des motos électriques permis A affichant des performances dignes de motos thermiques : vitesse max ~200 km/h
    La marque Zero Motorcycles semble la plus avancée à ce jour mais d’autres marques « thermiques » sortent des 1ers modèles ou des projets aboutis (Triumph, Harley, …)

  3. Sachant que pour la majorité des motards actuels le principal attrait de la moto est la belle mécanique avec ce qui va avec, bruit, caractère moteur, l’électrique est complètement hors sujet et conduira tôt ou tard à la mort de cette passion. La moto n’est en aucune façon qu’un simple mode de transport mais une passion voir un sport MÉCANIQUE !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.