Que faut-il retenir du Salon de l’Auto d’Avignon ?

1
1223
Salon de l'Auto d'Avignon

Pour la quatrième année consécutive, du 1er au 3 novembre 2019, s’est déroulé le Salon de l’Auto Avignon Vaucluse. Toutes les grandes marques s’y sont donné rendez-vous pour présenter leurs dernières nouveautés. Tour d’horizon de ce qu’il faut retenir de cet événement.

Le SUV, un véhicule familial et confortable

Impossible cette année de passer à côté des stars du Salon de l’Auto d’Avignon : le SUV ! Au centre de toutes les attentions, les C3 et C5 Aircross de Citroën, le XC 40 de Volvo ou, encore, le 500 X de Fiat sont devenus les modèles les plus vendus par ces marques.

Apparu dans les années 2000 aux États-Unis, le SUV est devenu le véhicule familial par excellence depuis le milieu des années 2010 en Europe, entrainant le déclin du monospace. Sécurité, design, prix résument en trois mots le succès du SUV auprès des familles.

Seul point négatif : les émissions en CO2. Les prochains modèles de SUV devront prendre le virage écolo pour devenir des véhicules propres et moins lourds.

Le leasing, une nouvelle façon d’investir dans l’automobile

Apparu il y a une dizaine d’années et longtemps réservé aux entreprises, le leasing (location de voiture avec option d’achat) est de plus en plus plébiscité par les particuliers. Comment fonctionne-t-il ? Vous louez un véhicule pour une période de deux à cinq ans avec possibilité de l’acheter à la fin du contrat de location.

Le leasing répond surtout à une nouvelle manière de consommer des Français : dépenser intelligemment en mensualisant les frais sur l’année. Grâce au leasing, le conducteur a un véhicule avec garantie et entretien inclus. En effet, avec l’augmentation du prix de l’essence et des assurances, le leasing permet aux propriétaires de voiture de maitriser leur budget auto.

Arme contre la décote, le leasing apparait aussi comme une solution pour ne payer que l’usage quotidien de son véhicule et ne pas perdre de l’argent au moment du changement de voiture.

Le drift-trike ou la joie de la conduite en dérapage

Cette année, le drift-trike a été mis à l’honneur par les organisateurs du Salon de l’Auto d’Avignon. Sur le circuit installé à l’extérieur du Parc des expositions, les visiteurs ont pu s’initier à une conduite ludique grâce à ces drôles d’engins à trois roues 100 % électrique. Né sur les routes de montagne, le drift-trike peut aujourd’hui être pratiqué partout grâce à la motorisation : il n’est plus nécessaire de dévaler les pentes pour retrouver le plaisir de la conduite en dérapage !

Crédit image : La Provence

1 COMMENTAIRE

  1. Et oui on est pas sorti de l’auberge avec tous les beaufs qui dépensent leur argent dans un SUV. Et après ça va se plaindre du réchauffement climatique, de la baisse du pouvoir d’achat, des parkings trop étroits en centre-ville, j’en passe et des meilleurs !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here