4 technologies de recharge électrique

1
417
Prise Chademo

Si le véhicule électrique ne fait pas encore l’unanimité, c’est avant tout à cause de son problème d’autonomie. Technologies assez discrètes dans les actualités, les bornes de recharge se développent pourtant sur tout le territoire.

La prise CHAdeMO, une des plus courantes

Cette prise est spécifique aux recharges express et complémentaire aux temps de charge plus longs, effectués sur prise domestique. Créée par un collectif de grandes marques japonaises en 2010, ce système permet d’inclure l’alimentation en courant continu dans les bornes, et non dans les véhicules. Elles délivrent plus de 100 kW pour le moment. Après plusieurs évolutions, la prise CHAdeMO (voir image à la une) permet désormais d’utiliser un connecteur pour brancher et débrancher son véhicule.

La prise Combo : l’Européenne

Source : Wikipédia

Ce type de prise a été créé à partir du type 2 de la norme CCS (combined charging system) mais incluant la possibilité de recharger également en courant continu. Puisqu’il s’agit d’une norme européenne, on peut brancher des modèles Volkswagen, BMW dessus, mais aussi Ford, Audi, Porsche ou Jaguar.

Les Superchargeurs de Tesla

Déjà implantés sur le territoire français et dans le monde, les Superchargeurs délivrent désormais une puissance de 350 kW contre 145 kW précédemment.

Cartes des chargeurs Tesla
Emplacement des Superchargeurs sur le territoire

Pour le moment, les bornes ne sont par contre utilisables que par les véhicules Tesla. Si la marque d’Elon Musk n’est pas contre l’idée de faire profiter d’autres véhicules de son système de recharge, encore faudrait-il que des partenaires potentiels fassent le premier pas.

Le chargeur à pile hydrogène à l’essai

AFC Energy a commencé à communiquer fin janvier sur les expérimentations de son chargeur à PAC hydrogène sur des véhicules électriques. Le système de recharge baptisé CH2arge se targue d’une énergie 100% propre, contrairement à la recharge classique ; en effet, cette dernière utilise des combustibles fossiles pour produire son électricité. La solution CH2arge (et la pile à combustible à hydrogène en général) en revanche, utilise de l’hydrogène produit localement, et bien sûr, renouvelable (issu de l’énergie solaire, éolienne, etc.)

1 COMMENTAIRE

  1. Ben voyons des prises spéciales pour recharger les batteries !!
    Et le dépannage ?
    Lorsque vous êtes en panne de carburant avec votre voiture thermique vous prenez un bidon et vous faites un aller retour à pied vers la station la plus proche .
    Que va t il se passer en électrique ?
    Vous poussez votre voiture jusqu’a la station la plus proche « équipée de la bonne prise » ?
    Vous cherchez une dépanneuse mais équipée de la bonne prise ?
    Alors qu »il suffit (par exemple CZéro Citroën) d’avoir dans sa voiture le convertisseur 220V vers « tension de batterie » du véhicule.
    Avantage si vous n’êtes pas trop loin d’une habitation une prise 220 V 16 A vous dépannera grandement, et il suffit que les dépanneuses disposent d’ un groupe électrogène (qui sera universel puisque délivrant du 220V ) en plus vous pourrez recharger votre véhicule (pour les citadines qui font moins de 100km par jour) chez vous sans borne particulière !

    Ah oui vous avez raison c’est trop simple, et cela empêcherait les fournisseurs de développer des bornes de recharge où l’ électricité est bien plus chère que le 220 !!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here