Ponts de mai : attention, routes chargées !

0
677
ponts de mai 2018

Chaque année, on se rue sur le calendrier pour connaître les dates des ponts de mai. Le but : savoir quels jours de congés ou de RTT poser pour s’offrir un long week-end et partir sur les routes de France et de Navarre.

Un calendrier généreux en congés en mai 2018

En 2018, le calendrier est généreux. La fête du Travail tombe mardi 1er mai, le 8-Mai (victoire de 1945) aura également lieu un mardi. Il est suivi de peu par le jeudi de l’Ascension (10 mai). Le lundi de Pentecôte, quant à lui, aura lieu le 21 mai. On l’aura compris, les bureaux risquent d’être désertés lundi 30 avril et la semaine du lundi 7 au dimanche 13 mai sera très convoitée. De plus, les académies de la zone B seront en vacances de printemps soit du 21 avril au 6 mai, soit du 25 avril au 13 mai en fonction des académies.

Les jours à éviter pour prendre la route selon Bison Futé

Bison Futé voit donc orange (circulation difficile) vendredi 20 et samedi 21 avril dans de nombreuses régions dans le sens des départs. Samedi 21 avril, la journée est également classée orange dans le sens des retours en région parisienne. Même situation samedi 28 avril.

Vendredi 4 mai, la journée est classée orange dans le sens des départs en région parisienne. La circulation sera jugée difficile dans l’ensemble de la France, toujours dans le sens des départs, le lendemain. Dimanche 6 mai, en revanche, les routes seront chargées dans le sens des retours sur l’arc méditerranéen et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Journée orange également dans le sens des départs mercredi 9 mai et jeudi 10 mai, surtout dans les deux régions citées précédemment.

Le dimanche 13 mai, quant à lui, est carrément classé rouge (circulation très difficile) dans le sens des retours sur toute la France.

Les dernières difficultés de mai sur les routes auront lieu le week-end de la Pentecôte. Bison Futé voit orange dans le sens des départs vendredi 18 et samedi 19 mai, et même rouge en région parisienne le vendredi. Le lundi de Pentecôte (21 mai) est classé orange sur l’ensemble du territoire dans le sens des retours.

Les radars toujours plus présents les jours de grand départ

bouchons sur les routes pendant les vacancesLes radars fixes automatiques toujours plus nombreux…

Bref, les routes seront chargées en mai ! Les plus de 4 000 radars automatiques, disséminés dans toute la France, auront fort à faire ! Et nul doute que les forces de l’ordre mettront le paquet en matière de radars mobiles, sur les autoroutes et les nationales. N’hésitez pas à partir en vacances accompagné de votre assistant d’aide à la conduite pour éviter les bouchons et vous aider à localiser les radars.

… et les radars mobiles continuent de se déployer

Prenez garde notamment aux radars mobiles nouvelle génération, installés dans une voiture banalisée conduite par des gendarmes ou des policiers en uniforme. Ils sont équipés d’un flash rouge non visible. Ils ciblent principalement les grands excès de vitesse : plus de 146 km/heure sur autoroute, 124 km/heure sur voie express, 102 km/heure sur routes nationales et 61 km/heure en agglomération. Fin 2016, on comptait 370 voitures banalisées équipées de radars mobiles. Il s’agit des voitures françaises les plus classiques (et donc les plus discrètes) : Renault Mégane, Peugeot 208, Citroën Berlingo, Peugeot 308 ou encore Dacia Sandero Stepway. Ouvrez l’œil !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here