Trottinettes électriques et code de la Route : on fait le point

4
1791
Homme sur une trottinette électrique

C’est non. Elisabeth Borne, ministre des Transports, a tranché. Les trottinettes électriques sont interdites sur les trottoirs, tout comme les monoroues électriques, les gyropodes ou les hoverboards. Il faut dire que ces e-EDP (engins de déplacement personnel électriques), comme on les appelle aujourd’hui, peuvent parfois rouler jusqu’à 40 km/heure ! Ce qui, évidemment, ne leur permet pas de cohabiter avec les piétons pour qui ils représentent un danger.

Trottinettes électriques : 5 morts et 286 blessés en 2017

En 2017, on a déploré sur l’ensemble du territoire 5 morts et 286 personnes blessées dans le cadre d’accidents de trottinettes électriques. Un chiffre en hausse de 23 % par rapport à l’année précédente. Et qui devrait continuer à augmenter au vu du développement exponentiel de ces nouveaux engins. Les grandes villes ont notamment vu fleurir ces derniers mois des services de trottinettes en libre-service. Pratique, mais dangereux.

Les trottinettes électriques interdites sur les trottoirs

Mais alors, où vont rouler ces trottinettes ? Elles n’ont droit de cité ni sur les trottoirs, ni sur la voie publique. Elles seront donc cantonnées aux pistes et aux bandes cyclables ainsi qu’aux zones limitées à 30 km/heure, à condition qu’elles respectent certaines règles élémentaires de sécurité comme le freinage et l’éclairage. Pour autant, elles ne seront pas assimilées aux cycles et une nouvelle catégorie de véhicules devrait être créée. Les services de “free-floating” (services de mobilité partagée en libre échange) devraient également être réglementés face à la multiplication des vélos et trottinettes abandonnés n’importe où sur les trottoirs.

La loi d’orientation des mobilités, c’est pour 2019

Les élus locaux devraient avoir leur mot à dire et adapter la réglementation nationale aux spécificités de leur territoire. Par ailleurs, les engins non motorisés comme les trottinettes classiques pourront continuer de circuler sur les trottoirs.

Toutes ces mesures sont comprises dans la “loi d’orientation des mobilités” présentée en septembre. Elles devraient entrer en vigueur et, donc, modifier le Code de la Route, courant 2019.

4 Commentaires

  1. D’accord pour l’interdiction pour les trottinettes vélo à assistance électrique mais alors j’espère que l’on vas interdire les fauteuils électriques des handicapés ????

  2. Merci beaucoup pour toutes ces lectures. L’Esprit d’entraide est partout. Ceci est rassurant. Pour une part de mes lectures, j’apprends quelque chose ; pour une autre part, je révise mes classiques. Et pour une part encore je me divertis ou apprends avec émotion un fait réel relaté par la communauté. Pour ma part, je viens d’arriver. En effet, j’ai acheté mon boitier il y a deux ou trois jours. Demain, premier voyage avec lui.
    Je livre le fondement d’une réflexion technique. J’ai entendu dire au sujet de l’effet Doppler du radar, que celui-ci émet « un train d’ondes ». Pour le dire autrement, au moins 7 mesures successives sont réalisées en un temps très court. Elles sont comparées entre elles. Si elles sont cohérentes, la mesure est retenue. Avec un freinage très fort dans la zone de mesure, il est dit que les mesures sont alors bien différentes les unes des autres et que la mesure définitive n’est donc pas retenue. D’un coté cela serait logique. Qu’en est-il vraiment ? La théorie est peut être bonne, mais nos cas d’application sont peut-être en dehors de l’épure ?
    Maintenant les -freinages à mort- ont toutes les raisons d’être évités. L’anticipation permise par la Communauté est une réelle sécurité, ce qui est essentiel.
    Avec mes salutations les meilleures, et bonnes fêtes à tous. Jean Luc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here