Embouteillages : le fléau national

45
15507
38013324 - highway traffic at sunset. tilt shift concept photo. traffic in las vegas nevada, usa.

Aujourd’hui, aucune grande ville de France n’est épargnée par les embouteillages. Ces bouchons sont à l’origine d’une perte de temps importante pour les automobilistes mais représentent également une perte d’argent considérable.

Pour en savoir davantage sur ce phénomène, Coyote vous propose de découvrir son infographie des embouteillages français en 2016 :

embouteillages

Les embouteillages : un phénomène qui coûte cher !

Un automobiliste parisien aura donc passé 64 heures coincé dans les embouteillages durant les heures de pointe en 2016, soit 11% de son temps en voiture. C’est 20 heures de plus qu’en 2015 où il avait déjà passé 45 heures dans les bouchons.

Et ce n’est pas seulement une perte de temps. En effet, cela coûte aussi beaucoup d’argent ! Que ce soit pour les particuliers ou les entreprises, les coûts directs (carburant, improductivité…) ou indirects (hausse des prix à la consommation) des embouteillages pour la France ne font qu’augmenter. Cette asphyxie n’est d’ailleurs pas prête de s’essouffler puisque la facture s’élèvera à 350 milliards d’euros, sur 15 ans entre 2013 et 2030.

Paris n’est pas la seule ville touchée par ces embouteillages. En effet, Marseille (28h soit 9% du temps en voiture), Bordeaux (28h soit 9% du temps en voiture), Lyon (28h soit 8% du temps en voiture), Nantes (26h soit 8% du temps en voiture), Strasbourg (26h soit 9% du temps en voiture), Toulon (26h soit 9% du temps en voiture), Lille (23h soit 9% du temps en voiture), Toulouse (23h soit 6% du temps en voiture) et Grenoble (23h soit 7% du temps en voiture) suivent de près la capitale et complètent le top 10 des villes les plus embouteillées.

Sondage : l’augmentation des embouteillages freine-t-elle votre envie de conduire au quotidien ? 

 

45 Commentaires

  1. A quoi sert un coyote de 100gr par rapport à un tas de ferraille et de plastique qui ne déplace en moyenne que 70kg de *bidoche* à deux jambes.
    Nos transports publics feraient mieux d’utiliser notre temps perdu en le transformant en (€) comme moyen pour améliorer le réseau en un réseau gratuit.

  2. Je suis parisien, Je pense qu’il faut une voiture pour les voyage un petit scoot ou une 125 avec 2 ou 3 roues. Il est prudent d’entretenir une mobylette ou un velo électrique pour les petits trajets et les retraits de permis… (dans mon cas) c’est tout. Je trouve que la désorganisation de la circulation entre pietons, 2 roues et 4 roues est devenue encore plus conflictuelle qu’avant. J’ajoute avec certitude que tous ces poteaux et ces barrière ces trottoirs dans Paris rendent les incidents avec tous les 2 roues beaucoup plus grave qu’avant.

    • La grève une spécialité bien franchouillarde. Le problème c’est l’Assemblée Nationale nos députés ne défendent pas les automobilistes il faut les impliquer. Tout ce que nous vivons ils le PERMETTENT

  3. Bonjour,
    Je constate que de nombreux embouteillages sont dus à la configuration de la voirie.
    Etant d’Ile de France, tous les passages cloutés sont aux extrémités des carrefours et lorsque nous souhaitons prendre une des routes de gauche ou droite nous sommes dans l’obligation de céder le passage aux piétons lorsque celui ci est engagé et pendant ce laps de temps les automobilistes attendent derrière et très peu de voiture, voire une seule arrive à franchir le feu tricolore dans le délai.
    La solution serait d »avancer les feux et les passages cloutés de quelques mètres ainsi que la reprogrammation de la durée des feux tricolore afin de fluidifier la passage des autos et celle du piétons en toutes sécurité.
    Pour ce qui est des rond-point, une voie dédiée en accès direct éliminerait son contournement.
    Les embouteillages pourraient aussi être diminué si tous n’étions moins égoïstes en respectant le code de la route, mettre son clignotant, céder un passage afin de rien bloquer, ne pas rester en arrêt sur un damier, être sur de pouvoir franchir le feu sans bloquer les autres automobiliste, se rabattre une fois le dépassement effectué et bien d’autre…………………………

    J’ai joué le jeu, malheureusement nous sommes dans l’obligation de faire comme tout le monde sinon on n’avance plus du tout.
    L’incivilité est bien présente à tout point de vue.
    Clignotants inexistant.
    Feux de jour allumé de nuit profonde.
    Absence d’éclairage total ou partiel.
    Téléphone au volant ( notamment le Facebook ) amande de 375,00 euros laisserait à réfléchir.
    Circulation permanente sur les 2 voies les plus à gauche
    Manque une vrai Police de la route et non pas que la sanction des excès de vitesse qui ne fait q’aggraver
    la chose, le seul responsable est le comportement de l’automobiliste.
    Je parcourt 90 000 km et croyez moi, j’en vois de toutes les couleurs.
    Le gyrophare fait beaucoup pour nos politiciens, malheureusement ces aléas de circulations ne les concernent !!!
    Bonne journée.

  4. Je trouve que les ronds points, cedez le passage et stop fluidifie la circulation…. par contre, natif de Montpellier, la spécialitée, entre autres dû au tram , ce sont les feux rouge !!! Une aberration du génie civile qui consiste à en mettre de la manière suivante : route principale, bordé de résidence, un feu par résidence ( dénué de capteurs de présence ) parfois, sur des grande artère, 2×2 voies ( 50kmh ) ils sont réglées de telle manière que si tu roule à moins de 70kmh , t’es bon pour te taper la quinzaine de feux sur 2km ( autant dire qu’en dehors des heures de pointe… ça roule vite )
    À cette spécialité tu rajoute les feux qui stop la voie principale toute les 5 min de passage de tramway pour l’hypothétique riverain qui tourne à droite et traverse la voie ferrée pour rentrer chez lui….( c’est un peu partout dans Montpellier )
    Enfin plus récemment, une deux voies bouchonnée quotidiennement, est passée sur une voie pour 90% des automobilistes qui vont tout droit, et la voie de droite t’oblige à tourner à droite….. pour les 10%

    Bref , pour les politiques, la voiture, c’est le symbole du petit bourgeois individualiste, en plus ça pollue , et en plus ( et ça je crois que pour les écologistes communiste, ça leur sort par les yeux , on ose utiliser la voiture tout seul pour aller travailler tous les jours alors qu’ils y a 5 places dedans !!!! ^^ )

    D’ailleurs j’ai un petit message pour les écolos : n’aillant pas les moyens d’avoir deux voitures, citadine et berline, j’en ai une grosse, pour pouvoir promener la famille le week-end, qui plus est, essence, et donc consomme à vive allure comme vous prétendez : 2 trajet aux choix pour bosser
    1er : 9,5km de trajet 18kmh de vitesse moyenne = 14l au 100 temps 40 min
    2ème : 17km de trajet et 85kmh de vitesse moyenne = 7.5l au 100 temps de parcours entre 15 et 25 min

    • Tout à fait exact à propos du comparatif des 2 trajets! Il en est de même à des vitesses supérieures sur les portions d’autoroutes limitées à 90 km/h ,prétextant une pollution moindre : c’est une théorie très loin de la réalité.En effet, en roulant à 130 on pollue théoriquement(une fois de plus) peut-être un peu plus mais beaucoup moins longtemps (car on augmente sa vitesse de presque50%!).Il serait intéressant que des mathématiciens/physiciens le calculent.De surcroit, il est prouvé qu’un abaissement brutal de la vitesse provoque immanquablement des ralentissements puis des bouchons.Et de fait au lieu de rouler à 90 c’est démarrages sur démarrages et bonjour la consommation et donc la pollution pendant beaucoup plus de temps (puisqu’on ne roule plus à 90 )!!! Là plus besoins de calculs c’est un évidence….
      Ce qui est certain c’est que les PV vont pleuvoir et augmenter de manière exponentielle, surtout ,si en plus, le projet de faire appel à des sociétés privées armées de radars embarqués pour nous traquer sans relâche 24/24h, va faire passer les PV de 1.5 millions/an à 11 millions/an.Voilà le véritable motif du gouvernement: engranger des sommes colossales sur le dos des automobilistes.Si la sécurité était leur préoccupation première ,déjà, on n’implanterait pas la majorité des radars sur les autoroutes -c’est à dire les endroits les plus sûrs- où il y a moins de 2% des des accidents mortels(!) mais on les concentrerait sur les zones vraiment accidentogènes !!!

      • Modération?Tout les arguments et les chiffres que je développent sont avérés par des études et bon nombre d’associations de défense des automobilistes.Je n’invente rien de chimérique, malheureusement…

  5. J’ai acheté un vélo électrique et je prends le train pour les vacances. Finis les bouchons. Pour celles et ceux qui n’ont pas le choix, pensez au covoiturage…si tout le monde s’y met avec 2 ou 3 personnes par voiture…on devrait arriver à baisser les bouchons pendant les trajets travail….il faudrait aussi généraliser les voitures automatiques calées toutes à la même vitesse adaptée au traffic…cela régulerait les bouchons d’étranglement…

  6. Beaucoup de GPS indiquent maintenant les itinéraires en prenant en compte les embouteillages. Ou bien je n’ai pas trouvé le bon bouton, ou bien Coyote ne propose pas cette option et alors, c’est bien dommage!
    Quid?
    PS Dommage aussi pour votre ergonomie, impossible avec des gros gants de moto…

    • Bonjour,

      Lors d’une recherche d’itinéraire, je vous confirme que Coyote prend bien en compte les bouchons actuels.
      Néanmoins, le recalcul d’itinéraire en temps réel n’est en effet pas présent sur nos boîtiers. Cette fonctionnalité sera intégrée à notre prochain boîtier : le Coyote NAV+

      Bonne journée,

      Camille de Coyote

  7. Je remarque que de nombreux embouteillages sont dus à la configuration de la voirie. Dans ma région, un rond point à 3 routes (6h, 9h et 12h) crée un bouchon de 1km aux heures de pointe. Il a été refait il y a 3 ans. Si les ingénieurs (ou les politiques locaux) avaient été intelligents et pragmatiques, ils auraient créé une voie allant directement de 6h à 12h sans passer par le rond point. (comme souvent aux Pays Bas, par exemple).Dans le cas présent il y avait largement la place pour mettre cette voie. A Aix en provence, la voie rapide venant de la gare TGV, les zones industrielles et l’aéroport se se termine par une boucle à voie unique pour rejoindre l’autoroute qui entre dans Aix. Venant de Marignane ou Vitrolles pour rejoindre Marseille, il n’y a qu’une seule voie pour entrer sur l’autoroute de Marseille. Il n’y a pas assez d’argent consacré à ces travaux et, quand ils sont envisagés, les procédures sont trop longues.

  8. Bonjour à tous,

    Je suis de Pau et je suis tous les jours sur la route.
    Ce que je constate :
    Des routes qui roulaient bien deviennent des routes à embouteillages, car la politique de la sécurité routière et des politiques sclérose le trafic en mettant des ronds points, des dos-d’ânes, des haricots pour empêcher de doubler et évitements et j’en passe.
    La politique actuelle est la suivante si les gens sont arrêtés, il n’y a pas d’accident et si pas d’accident, pas de mort.
    Donc on sclérose le trafic, on fait de la répression à outrance et on nous motive en disant « C’est pour la sécurité ».
    De plus on nous fait culpabiliser en nous disant « Les voitures pollues c’est pas et vous n’êtes pas écologique ».
    !!!!!! BEN VOYONS !!!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.