Téléphone au volant : prenez garde à la suspension de permis !

3
4697

Plusieurs mesures concernant la sécurité routière ont été mises en place depuis le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) qui a eu lieu l’année dernière. Parmi les 18 mesures nouvellement mises en place, l’abaissement de la limitation de vitesse à 80km/h sur certaines routes, a largement fait parler d’elle. Revenons sur une autre mesure importante qui fut discutée lors de ce comité : la suspension de permis en cas d’utilisation du téléphone portable au volant.

Un changement de comportement au volant

Les smartphones d’aujourd’hui ont bouleversé nos vies. Nous sommes connectés partout et tout le temps. Un bouleversement de nos modes de vie qui est non sans conséquence sur l’usage du téléphone au volant.

Le syndrome FOMO « Fear Of Missing Out », ou en français la peur de rater quelque chose, se traduit par un besoin sans précédent d’être constamment en relation avec les autres, d’être au courant de tout nouvel événement et d’être joignable à tout moment.

Cette anxiété sociale rend l’utilisateur accro à son smartphone, qui ne peut s’en détacher, et ne peut résister à l’envie de le consulter constamment de peur de rater quelque chose d’important.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : En France, 38% des conducteurs ont le réflexe de consulter leur smartphone dès qu’un son est émis.1

1.Source: Ministère de l’intérieur, 2018.

Le téléphone portable en voiture : un facteur d’accidents

SMS, appels, notifications… notre regard est sans cesse attiré vers l’écran de notre téléphone. Au volant, 5 secondes passées sur votre smartphone sont 5 secondes durant lesquelles vous ne regardez pas la route.
Les chiffres d’accidents liés à l’usage du téléphone sont assez parlants : les coups de fil au volant sont responsables d’1 accident corporel sur 10 et lire un message au volant multiplie par 23 le risque d’accident. Même si l’on ne s’en rend pas forcément compte, une conversation téléphonique ou un SMS réduisent notre capacité de concentration. Nous sommes donc moins enclins à identifier et anticiper la survenue d’un danger.

Les sanctions en cas d’usage du téléphone au volant

Les sanctions pour usage du téléphone au volant vont être alourdies afin d’inciter les automobilistes à passer en mode silencieux ou avion lorsqu’ils sont au volant. En juillet 2015, l’usage de kit main libres ou de tout dispositif permettant de diffuser du son directement à l’oreille avait été interdit, au volant et à vélo. La loi prévoyait une amende de 135 euros et la perte de 3 points en cas d’infraction mais beaucoup d’automobilistes occultent facilement cette décision.
En janvier 2018, les textes avaient été encore plus renforcés par Edouard Philippe en évoquant la possibilité par les forces de l’ordre de : « retenir le permis de conduire d’une personne sanctionnée pour conduite avec usage de téléphone tenu à la main lorsqu’elle a commis en même temps une infraction susceptible de porter atteinte à sa propre sécurité ou à celle des tiers. » Cette sanction pourra donc être appliquée par exemple si l’automobiliste grille un stop alors qu’il est au téléphone ou qu’il le tient en main. La suspension de permis de conduire s’ajoute donc à l’amende de 135 euros et le retrait de 3 points.

Qu’est-ce que la suspension de permis ?
La suspension de permis est une annulation temporaire du permis de conduire. Le conducteur n’a plus le droit de se servir de son véhicule pendant cette période, et toute infraction est passible de 2 ans d’emprisonnement et de 4 500 euros d’amende. Une suspension de permis dure généralement au maximum 6 mois mais elle peut être prolongée jusqu’à 1 an dans plusieurs cas (tels que la conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise de drogue).

La Revue de tweets :

3 Commentaires

  1. Bien sûr que c’est dangereux de téléphoner ou lire/écrire des messages en roulant.
    Malheureusement il n’y a pas de discernement de la part des forces de police entre cette situation dangereuse et la consultation de message arrêté à un feu rouge.
    C’est dans cette dernière situation que j’ai perdu 3 points + amende.
    La réglementation prévoit l’infraction pour « tenir son téléphone en mains », sans même téléphoner ou consulter.
    Surtout ne pas profiter d’un arrêt feu rouge pour remettre son téléphone en charge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here