Les drones policiers en France

0
53
Drone qui survole une route

Surveiller les automobilistes avec des drones, de la science-fiction ? Plus aujourd’hui ! Les premiers contrôles de ce genre ont eu lieu en mai dernier sur l’autoroute A126, en région Île-de-France.

Coyote vous en dit plus sur cette nouvelle manière de surveiller les automobilistes.

Quelles sont les infractions repérées ?

Lors de cet essai réalisé en Essonne, ce sont les infractions commises par les motards qui ont été ciblées. En effet, bien qu’ils ne constituent que 5% du volume total du trafic, les motards représentent pourtant 54% des tués sur la route dans le département.

La portion de route choisie n’a elle aussi pas été sélectionnée au hasard : très étroite et dangereuse, elle a été le théâtre de sept accidents mortels en l’espace de dix ans.

Grâce aux drones, les forces de l’ordre ont ainsi relevé tous les franchissements de ligne blanche continue commis par des conducteurs de deux-roues. 64 infractions, dont 34 franchissements de ligne, ont été repérés en moins de deux heures, avec à la clé une amende forfaitaire de 135 € pour les motards et trois points en moins sur leur permis !

Comment fonctionnent les contrôles routiers par drones ?

L’étroitesse de la route surveillée empêche habituellement les policiers de se placer sur le bas-côté pour procéder à des contrôles. Il leur suffit désormais de se poster quelques kilomètres plus loin, afin de surveiller les images retransmises en direct par les drones pilotés à distance.

Dès qu’une infraction est repérée, l’information est immédiatement donnée aux policiers chargés d’interpeller les motards, qui les attendent à proximité. La plupart des conducteurs de deux-roues arrêtés ont été assez étonnés d’avoir été pris sur le fait par un drone : l’engin vole en effet à une trentaine de mètres de hauteur, il est donc difficilement repérable depuis la route.

Sources : France Info et Ouest-France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here