Flashé par erreur à la mauvaise vitesse : comment contester ?

0
1469

Vous venez de vous faire flasher, mais vous êtes sûr de ne pas avoir dépassé les limitations de vitesse ? Il se peut que le radar automatique ait rencontré une erreur informatique. En effet, un flash sur trois n’aboutit pas à une contravention car le radar peut être mal réglé, fou ou discriminant.

Pourtant, il arrive de recevoir une contravention malgré la certitude de ne pas avoir fauté. Avant de régler votre contravention, veillez à bien vérifier la véracité de celle-ci. Coyote vous explique tout dans ce dossier !

Dans quel cas peut-il y avoir une erreur de flash ?

On l’a dit, il n’est pas rare que les radars aient des dysfonctionnements qui mènent à être flashé en dessous de la vitesse réglementée sur la voie. Plusieurs cas existent :

  • Un radar détérioré peut être déréglé suite aux dommages qu’il a subi ;
  • Un bug informatique qui dérègle temporairement le radar ;
  • Un radar en cours d’installation en phase de test qui se déclenche en dessous des limitations de vitesse pour permettre un meilleur cadrage et des photos de meilleur qualité ;
  • Un radar discriminant peut parfois flasher des véhicules légers qu’il considère comme poids lourd.

Dans tous les cas cités, même si le flash est enclenché, l’automobiliste ne recevra pas le PV puisqu’ils ont été analysés avant leur envoi !

Comment prouver l’erreur du radar ?

Si vous soupçonnez une erreur de flash de la part d’un radar automatique, vous pouvez contester le PV. Vous bénéficiez de 45 jours pour contester votre contravention ! Attention, si vous réglez le PV immédiatement, cela signifie que vous reconnaissez l’infraction. Par conséquent, que tous les recours deviennent impossibles.

Pour déposer votre requête, dirigez-vous sur le site https://www.antai.gouv.fr/ ou adressez un courrier recommandé avec accusé de réception à l’Officier du Ministre Public (OMP).

A noter, prenez en compte que vous devrez régler la consignation d’une valeur de 68 € ou 135 € selon votre faute et y joindre vos preuves.

Vous ne savez pas par où commencer ? Coyote vous aide !

Comment contester une amende ?

Etape 1 : vérifier que le lieu et la limitation de vitesse concordent

Le premier réflexe à avoir lors de la réception de l’avis de contravention est de situer le lieu du flash. Ainsi, vous pourrez confirmer la limitation de vitesse en rigueur sur cette portion.

A savoir : sur chaque avis de contravention, on retrouve les coordonnés GPS du lieu du flash.

Il ne vous reste plus qu’à taper ces coordonnées sur un moteur de recherche tel que Google Maps et activer sa fonction StreetView. Vous pourrez effectuer des captures d’écran de la signalisation et donc de la limitation de la voie.

Etape 2 : se rendre sur les lieux du flash

Si l’emplacement du radar est à portée de votre domicile, vous pouvez vous rendre sur les lieux de l’infraction afin d’apporter des preuves à votre dossier. Pensez également à activer la localisation de votre téléphone portable et à prendre en photo les panneaux de point kilométrique que l’on retrouve sur le bas-côté des routes. Attention, ces photos n’ont aucune valeur juridique. Elles permettent simplement d’étoffer votre recours.

Etape 3 : se rendre au commissariat de police

Vous pouvez aussi vous rapprocher du commissariat de police le plus proche. Les officiers sur place pourront vous renseigner sur la limitation de vitesse en rigueur le jour de votre contravention. En effet, ils ont des ressources à disposition pour connaître si un abaissement de la vitesse de l’axe routier a été mis en place ce jour-là !

Etape 4 : récupérer l’arrêté municipal ou préfectoral

Si ce document confirme vos soupçons, vous serez en mesure de prouver la réglementation de vitesse de la voie ! Et ce, même si le changement de vitesse était temporaire. Il est donc impératif de le joindre à votre réclamation si vous êtes en mesure de le faire !

Enfin, pour rouler en sécurité, n’hésitez pas à utiliser l’application Coyote. Retrouvez les alertes fiables de nos 5 millions de membres, vérifiées en temps réel par notre algorithme breveté, avec une prévision sur 30 km.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.