Quelle est la marge d’erreur des radars tourelles ?

0
3156
Radar tourelle
Crédit photo : ©La Rep 77/F.R/archives

Mis en place durant l’année 2019, les radars tourelles permettent de contrôler la vitesse de circulation, mais aussi le franchissement des feux rouges. Ces radars sont particulièrement efficaces puisqu’ils peuvent contrôler les feux et la vitesse sur les deux sens de circulation ! Contrairement à ce que l’on peut lire sur Internet ou dans la presse, les radars tourelles ne sont pas en mesure de verbaliser d’autres types d’infractions tels que l’utilisation du téléphone au volant, le port de la ceinture… A savoir, ces radars nouvelles générations sont désormais implanter sur pas moins de 1 200 points de contrôle, et le gouvernement a pour but d’en installer 6 000 sur les routes françaises d’ici 2022 !

Les caractéristiques du radar tourelle

Les radars tourelles sont reconnaissables par leur taille ! Juchés 4 m au-dessus de la route pour éviter toute dégradation, ils ont une grande capacité de contrôle de la circulation routière ! En effet, le radar tourelle analyse jusqu’à 126 véhicules simultanément sur 5 voies de circulation et dans les deux sens. Malgré une portée de 100 m, le radar tourelle ne réalise ses mesures que sur une surface de 20 à 30 m autour de lui. Chaque radar tourelle est aussi dans la capacité d’analyser le type de véhicule qu’il contrôle, de la moto 2 roues au gros poids lourd !

Connaître la marge d’erreur d’un radar tourelle

Pour connaître la marge d’erreur d’un radar tourelle, il convient d’abord d’expliquer cette expression utilisée perpétuellement ! Lorsque l’on parle d’une marge d’erreur, on parle d’une marge de tolérance que l’on applique à la vitesse mesurée qui sera retenue in fine pour l’infraction. Cette marge fixée par l’arrêté du 4 juin 2009 relatif aux cinémomètres de contrôle routier n’est pas la même en fonction du type de radar, selon s’il est fixe par exemple, dans une cabine en bord de route, ou selon s’il est en mouvement comme c’est le cas des voitures radars !

Pour plus de précision, cette marge fait référence à l’erreur maximale possible du radar quand il a mesuré la vitesse du véhicule, ce qui donne alors la vitesse retenue pour savoir s’il y a eu infraction ou non ! Cette marge de tolérance a été mise en place pour pallier au fait qu’un radar ne mesure jamais la vitesse exacte d’un véhicule.

Toutefois, venons-en au fait, pour un radar tourelle, caractérisé comme un radar fixe, la loi prévoit que l’on tolère un écart de plus ou moins 5km/h si la vitesse est inférieure à 100 km/h. Pour une vitesse supérieure à 100 km/h, l’écart toléré est cette fois exprimé en pourcentage et de l’ordre de 5 % de la vitesse !

À noter que pour un radar en mouvement, l’arrêté prévoit une marge d’erreur de plus ou moins 10 km/h en dessous de 100 km/h et de 10 % pour toute vitesse supérieure à 100 km/h !

Et pour s’assurer que chaque radar respecte les erreurs maximales tolérées, une vérification périodique des radars est effectuée une fois par an. Alors, pour être serein sur la route et connaître le trafic en temps réel ainsi que les limitations de vitesse, optez pour l’application Coyote !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.