Comment payer moins cher son contrôle technique ?

3
10602

Le contrôle technique est devenu obligatoire en 1992 pour les véhicules légers ainsi que pour les véhicules utilitaires avec un PTAC inférieur à 3.5 tonnes. Il a pour objectif d’améliorer la sécurité des automobilistes, mais aussi de réduire l’impact des voitures sur l’environnement.

S’il est un outil efficace pour rendre les routes françaises plus sûres, le contrôle technique s’ajoute à la liste des frais qu’engendre un véhicule… En effet, tous les véhicules datant de plus de 4 ans doivent passer le contrôle technique puis le renouveler tous les 2 ans !

Nous vous partageons nos astuces pour faire des économies sur votre contrôle technique et soulager votre porte-monnaie !

Le contrôle technique : qu’est-ce que c’est ?

Pour assurer la sécurité et le bon fonctionnement de votre véhicule, le contrôle technique se base sur pas moins de 133 points de contrôle et constate l’efficacité des 9 fonctions mécanique du véhicule :

  • Son identification (aspect général du véhicule, plaques d’immatriculation) ;
  • Son équipement de freinage ;
  • Sa direction ;
  • Sa visibilité (pare-brise et rétroviseurs) ;
  • Ses feux et ses équipements électriques ;
  • Ses essieux, roues et ses suspensions ;
  • Son châssis et ses accessoires ;
  • Ses équipements de sécurité (airbag, ceintures) ;
  • Ses nuisances sonores.

À la suite de ces tests, le centre mentionne les éventuelles défaillances du véhicule sur un procès-verbal :

  • Si le contrôle technique est favorable, vous recevez une vignette à ajouter sur votre pare-brise avec la date limite de validité du contrôle.
  • Si le contrôle technique est défavorable, le centre établi une liste de tous le points défectueux de votre véhicule et vous donne une date limite pour effectuer les réparations avant la contre-visite.

Nos conseils pour payer moins cher son contrôle technique

Puisque la loi ne fixe pas le prix d’un contrôle technique, chaque centre peut instaurer ses propres tarifs. C’est pourquoi il est important d’avoir les bons réflexes afin de le payer moins cher et d’éviter une contre-visite qui augmenterait la facture !

Vérifier l’état de son véhicule

Avant d’apporter votre véhicule dans un centre de contrôle, il est nécessaire de vérifier soi-même les éléments qui pourraient être considérés comme défaillants. Vérifiez donc :

  • Les pneus (état, usure) ;
  • Les freins (usure, réglage, niveau du liquide de freinage) ;
  • Le pare-brise (fissure, fixation des essuie-glaces, désembuage) ;
  • Les vitres ;
  • Les pots d’échappement (fixation, étanchéité) ;
  • Les équipements de sécurité (klaxon, ceintures, batterie, voyants du tableau de bord) ;
  • La direction (volant désaxé) ;
  • Les plaques d’immatriculation (lisible et bien fixée).

En cas de défaillance de l’un de ces éléments, rendez-vous chez un garagiste pour qu’il puisse les réparer avant le contrôle technique.

Comparer les tarifs des centres de contrôle de votre région

Notre deuxième conseil pour payer moins cher votre contrôle technique est de se renseigner sur les prix pratiqués dans les différents centres de votre région. Vous constaterez rapidement que certains sont moins chers que d’autres. En effet, le prix d’un contrôle technique varie de 40 € à 120 € et son prix moyen en France est de 80 €. Pour trouver le tarif le plus avantageux, le Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance propose son propre comparateur de prix.

En quelques clics, vous pouvez renseigner votre code postal ainsi que le type de véhicules que vous possédez (4×4, camionnette, voiture particulière, etc.). Enfin, le site vous indique le prix du contrôle technique et celui de la contre-visite !

Les sites low-cost

Pour pallier l’augmentation des prix des contrôles techniques, des sites permettent de trouver des bons plans pour effectuer votre contrôle technique. Ils proposent des réductions allant jusqu’à 60 % sur le prix du CT grâce aux promotions et aux créneaux horaires peu demandés !

Mais ce n’est pas tout ! N’oubliez pas de réaliser votre contrôle technique avant la date limite… En effet, si les forces de l’ordre vous contrôlent, l’amende est de 135 € voire 375 € si elle n’est pas réglée dans les 45 jours !  

3 Commentaires

  1. Bon. Je suis allé voir le comparateur du ministère pour ma ville.
    C’est simple : on ne voit que les plus chers. Les centres de contrôle localisés près des grandes surfaces n’apparaissent pas. Pas plus que les petits indépendants que je connais et qui pratiquent des prix plus intéressants.
    Bref. L’idée est bonne. Le résultat est bof.

  2. J’aimerais avant toute chose me reconnecter à Coyote.
    Ayant perdu
    1° mon mot de passe. (Daniel)
    2° Le mot de passe de mon épouse Catherine.

    Merci de bien vouloir me les fournir à bientôt 82 ans je ne m’en rappelle plus.
    Cordialement

    • Bonjour Mr ODIN Daniel et Catherine,

      Je vous invite à contacter le service client Coyote par téléphone au 01.76.49.48.47 du lundi au vendredi de 8H à 20H et le samedi de 9H à 19H, mes collègues seront ravis de vous aider.

      Ou bien de faire mot de passe oublié sur votre espace client 🙂

      Vous allez recevoir un mail ou vous pourrez enregistrer votre mot de passe.

      A bientôt ! Daphné de Coyote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.