Plan de relance, promotions : c’est le moment d’acheter une voiture !

1
214
Femme debout dans une décapotable

Vous souhaitiez acheter une voiture avant le confinement mais avez aujourd’hui des réticences en raison du contexte lié à la crise sanitaire ? Bien que vos inquiétudes soient légitimes, sachez que la période est plutôt propice à l’achat d’un véhicule : les plans de relance prévus par le gouvernement et les offres promotionnelles mises en place par les professionnels vous permettent de faire de bonnes affaires et d’être aidé financièrement. Pourquoi ne pas en profiter pour acheter la voiture qui vous a toujours fait envie ?

Des mesures gouvernementales facilitant l’achat de voitures

Le secteur automobile a été durement touché par la crise sanitaire et économique due au Covid-19. En mars et avril, les ventes de voitures ont chuté de manière vertigineuse, paralysant presque entièrement le marché. Pour éviter la récession et permettre aux professionnels de remonter la pente, le gouvernement a prévu un certain nombre de propositions. Ces mesures incitatives devraient faciliter l’acquisition d’un véhicule. C’est pourquoi il peut être intéressant pour vous d’acheter une nouvelle voiture dans le contexte actuel. 

Les mesures du plan de relance

Deux principales propositions envisagées par le gouvernement devraient avoir un impact direct sur les ménages.

  • La prime à la conversion

Le ministre de l’économie Bruno Le Maire s’est dit favorable à l’instauration de primes à l’achat pour aider les français à acquérir un nouveau véhicule. La prime devrait cependant concerner uniquement les voitures électriques et hybrides rechargeables. Jusqu’à présent mise en place pour l’achat de véhicules neufs, elle pourrait être élargie au marché de l’occasion, particulièrement touché par la crise.

  • Comment percevoir la prime à la conversion ?

Concrètement, cette mesure vous permet d’obtenir une prime pour acheter une voiture non ou peu polluante contre la mise au rebut d’un véhicule polluant (dans un centre VHU agréé pour la destruction et le recyclage) ; le montant dépend de la catégorie du véhicule et du revenu fiscal de référence par part du foyer. Dans de nombreux cas, le vendeur du véhicule avance la prime ; sinon, la demande s’effectue en ligne ou par courrier. La mise à la casse doit par ailleurs être réalisée dans les 3 mois précédant ou les 6 mois suivant la date de facturation du nouveau véhicule.

Voir notre article complet : https://www.moncoyote.com/blog/automobile/la-prime-a-la-conversion-a-seduit-les-francais/

  • Le bonus écologique

Le bonus écologique avait été mis en place par le gouvernement avant la crise pour inciter les français à acheter des véhicules neufs plus économes en énergie. Ce bonus, qui concerne l’achat ou la location longue durée (+ de 2 ans), est accordé pour les voitures ou camionnettes neuves émettant 20 grammes de CO2/km au maximum. Le montant du bonus varie en fonction du prix du véhicule (le montant maximal est de 6000 euros). Le bonus peut être directement déduit par le concessionnaire, ou remboursé après que vous avez effectué votre demande. Il pourrait également concerner l’achat de voitures d’occasion.

Des offres avantageuses pour acheter une voiture

Pour relancer le marché et épuiser rapidement les stocks accumulés durant le confinement (les voitures immobilisées constituent un véritable gouffre financier pour les distributeurs), les concessionnaires ont commencé, dès le 11 mai, à proposer des promotions sur leurs véhicules. Ces tarifs avantageux concernent autant les voitures neuves que d’occasion, présentes en nombre dans les parcs automobiles. Une aubaine, donc, si vous souhaitez faire de bonnes affaires. Les analystes estiment par ailleurs que les prix les plus intéressants seront sans doute proposés à l’automne 2020. Les promos, déjà en cours, vous permettent toutefois d’acheter dès maintenant une voiture à un prix attractif.

1 COMMENTAIRE

  1. Pour avoir testé, les « bons plans » c’est surtout sur les stocks d’invendus. Les diesels dont ont ne sait pas si on pourra les revendre dans 5 ans ou les véhicules en finition de base difficile à défendre face aux pléthores d’équipements des versions d’équipement. Les remises sont toujours du même ordre, il n’y a pas de révolutuon.
    Les primes et bonus restent confinés aux électriques qui ne séduisent pas grands monde (2% du marché) et aux petits revenus qui, de toute façon n’achètent pas de véhicules neufs. Ca ressemble un peu à de la méthode Coué pour pousser les gens dans les concessions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.