Partage de la route en France, sommes-nous bons élèves ?

3
320

Le partage de la route est l’un des enjeux majeurs de la sécurité routière, il s’agit de savoir respecter les espaces des différents usagers afin de permettre une cohabitation sans risques ! Entre les piétons, les cyclistes, les motards, les automobilistes et les poids lourds, pas toujours évident de connaître les spécificités de chacun et les distances à respecter.

Cette année, le Baromètre prévention routière Allianz France – CSA 2022, en partenariat avec l’institut d’opinion CSA, a interrogé un peu plus de 3000 français sur leurs connaissances des règles du Code de la Route, notamment concernant le partage de la route.

Le bilan en France pour le partage de la route

Comme l’affirme le groupe d’assurances Allianz France, « la mobilité est caractérisée aujourd’hui par la multiplication des modes de déplacements et s’accompagne donc d’un partage croissant de la route entre les différents usagers.  Le code de la route prévoit une règlementation pour encadrer au mieux ce partage ». Le partage de la route est devenu un enjeu majeur de la sécurité routière à l’heure où les modes de déplacements se diversifient toujours plus : quel est le bilan pour les automobilistes en France ?

Les résultats ne sont pas fameux… seulement 57% des personnes interrogées ont obtenu un score satisfaisant lors du test traitant du partage de la route (il fallait avoir au moins 7 bonnes réponses sur 9) ! Voici comment les sondés se sont débrouillés :

Les bons élèves :

  • Près de 9 personnes sur 10 indiquent que les motos ont le droit de circuler entre les files sur les autoroutes et voies rapides ;
  • 74% des personnes savent faire la différence entre le panneau « piste vélo obligatoire » rond et le panneau « piste vélo conseillée » carré ;
  • 86% des personnes sont capables de définir le marquage au sol pour piste cyclable (SAS vélo).

Les mauvais élèves :

  • Seules 2 personnes sur 10 connaissent l’âge limite pour rouler sur un trottoir à vélo ;
  • Seulement 58% savent que les cyclistes ont le droit de passer au feu rouge si c’est indiqué par un panneau triangulaire renversé.

Catherine Mathon-Brillaud, responsable de « Ma Mobilité » chez Allianz France souligne que « les résultats du baromètre Allianz France-CSA 2022 nous montrent que le partage de la route est un enjeu important de sécurité routière et qu’une révision de certaines règles semble indispensable tout comme la nécessité d’être bien assuré. Les derniers chiffres de l’ONISR* présentent également une situation préoccupante pour les usagers vulnérables. »

Sensibiliser aux évolutions du partage de la route

Allianz France reconnaît l’importance de la prévention et de la sensibilisation aux évolutions du Code de la Route concernant le partage de la route. Certains panneaux restent peu connus des automobilistes car ils ont été introduits récemment. Par exemple, le panneau indiquant que l’une des voies est réservée au covoiturage est arrivé en 2020 !

L’arrivée des trottinettes électriques en France a aussi transformé les dynamiques sur la route dans les grandes villes, leur utilisation a été encadrée par la loi le 1er juillet 2020 mais tous les usagers ne sont pas conscients des règles à suivre.

Le décret indique qu’il faut être âgé d’au moins 12 ans pour rouler en trottinette électrique et que la vitesse maximale est limitée à 25 km/h ! Des règles qui étaient vite devenues nécessaires puisqu’on compte plus de 2 millions d’utilisateurs de trottinettes électriques aujourd’hui. Malgré la mise en place du décret, de nombreux automobilistes considèrent que les trottinettes électriques restent dangereuses en ville.

* https://www.onisr.securite-routiere.gouv.fr/etat-de-l-insecurite-routiere/suivis-mensuels-et-analyses-trimestrielles/barometre-mensuel-en-metropole-et-outre-mer/barometre-mai-2022

Chiffres mentionnés : https://newsroom.allianz.fr/actualites/barometre-allianz-france-csa-2022-la-route-un-espace-a-partager-des-regles-a-respecter-3fe0-98cdb.html

3 Commentaires

  1. Je suis un mauvais élève mais je n’habite pas une grande agglomération, où puis-je trouver la photographie représentant le panneau triangulaire inverser autorisant les vélos à passer les feux rouges

  2. Difficile de ne pas accélérer ou freiner en permanence. Les dos d ânes ralentisseurs à n en plus finir . Les ronds points etc. Messieurs les écologistes politiciens révisé vos copies

  3. Très bonne démarche que de conseiller les conducteurs concernant les économies d’énergie. Bien le rappel du code de la route. D’accord pour une reduction de la vitesse de très peu avec un impact finalement faible sur les délais mais clé sur la consommation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.