Observatoire des vols Coyote Secure 2022

1
5964

COYOTE publie la 5e édition de son Observatoire des vols, basé sur l’activité 2021 de Coyote Secure, son service de récupération après-vol, en complément des données officielles du ministère de l’Intérieur et de différentes compagnies d’assurance partenaires. Après une année 2020 marquée par la crise sanitaire et un recul par rapport à 2019, le nombre de vols de véhicules déclarés a augmenté de 1% en 2021, malgré l’impact encore réel de la crise et le confinement du mois d’avril. On dénombre ainsi 122 700 vols, un chiffre inférieur aux années d’avant Covid, démontrant une activité toujours soutenue des filières encore plus professionnelles et organisées. En France en 2021, 1 vol de véhicule a été opéré toutes les 4 minutes sur l’ensemble du territoire. Si selon ARGOS, le Groupement d’Intérêt Economique financé par les assureurs français, 38,5% des véhicules assurés contre le vol finissent par être retrouvés parfois de longs mois après le vol, 91% des véhicules équipés de la solution Coyote Secure sont récupérés en moins de 48h. Dans 93% des cas, les véhicules récupérés sont restitués à leur propriétaire avec peu ou pas de dégradations.

LES CHIFFRES CLÉS DE L’OBSERVATOIRE DES VOLS COYOTE SECURE 2022


DES VOLS EN LÉGÈRE HAUSSE POUR LA DEUXIÈME ANNÉE DE CRISE SANITAIRE

Les services de police et du ministère de l’Intérieur enregistrent 122 700 vols de véhicules en 2021(2) en France, soit environ 1 vol toutes les 4 minutes. Ce chiffre est en légère hausse par rapport à 2020 (+1%) et reste à un niveau significatif. En 2019, le coût annuel des sinistres vols de véhicules remboursés par les compagnies d’assurance hors recours s’élevait à 780 millions d’euros.

On peut estimer la répartition du nombre de vols à environ 65% de voitures et 35% de deux-roues sur la base des tendances des 4 dernières années. Au global, l’activité des filières au premier et au début du deuxième trimestres semble encore impactée par les mesures de restriction dues à la 3e vague Covid. En revanche, le nombre de vols augmente à partir du 3e trimestre 2021.

Cette tendance se confirme également sur le parc de clients équipés de la solution Coyote Secure, avec une hausse des vols à partir du mois de septembre et une activité plus soutenue sur le 4e trimestre qui a lui seul représente 34% des vols de l’année.

A noter un mois d’août moins concerné avec 5% des vols de l’année, certainement dû aux départs en vacances. De nombreux français ont utilisé leur véhicule en 2021 et privilégié des congés dans l’hexagone. A l’inverse, les véhicules qui ne sont pas en circulation sont bien souvent stationnés dans des boxes ou garages fermés pendant cette période, ce qui rend plus difficile le repérage des voleurs.

LA SINISTRALITÉ EN RÉGION

Si le classement des régions les plus sinistrées en France reste le même qu’en 2020, on peut noter que 3 des 5 régions les plus concernées par le vol voient leur sinistralité augmenter en 2021, alors qu’elle reste stable en Île-de-France. L’exception vient des Hauts-de-France dont le taux de sinistralité diminue de 8,1% par rapport à 2020, tout en restant la 3e région la plus sinistrée de France.

L’Île-de-France est comme chaque année la région qui enregistre à la fois le plus grand nombre de vols et le taux de sinistralité le plus important avec 5,9/1000. La représentativité des différentes typologies de véhicules volés est par ailleurs assez exhaustive (voitures, deux-roues, véhicules professionnels).

La sinistralité progresse en PACA (+5,1%) et en Auvergne-Rhône-Alpes (+4,5%) respectivement 2e et 5e régions les plus sinistrées de l’hexagone.

La hausse la plus importante est observée dans la région Pays de la Loire, qui voit son taux de sinistralité augmenter de 14,3% en 2021, avec notamment une filière assez active sur le vol de deux-roues dans la région nantaise.



SUV, MOTO ET ENGINS DE CHANTIERS, LES GRANDES VICTIMES DU MILLÉSIME 2021

SINISTRALITÉ DES AUTOMOBILES EN 2021
Pour la catégorie auto, seule la sinistralité des SUV augmente en 2021 pour atteindre un taux de 3,2/1000 (+3%), soit le taux le plus important parmi les véhicules particuliers (VP). Au global le taux de sinistralité des VP stagne par rapport à 2020 avec 2,4 véhicules volés pour 1000 véhicules équipés de Coyote Secure. La part des SUV dans le volume de vols d’automobiles est en revanche impressionnant, et augmente de 40% par rapport à 2020. En 2021, les SUV représentent 64,6% des vols de voitures équipées de Coyote Secure.

Toutes les catégories de voitures sont néanmoins concernées par le vol et notamment les citadines grand-public, prisées pour leurs pièces détachées. Pour preuve, 4 modèles de citadines de grande diffusion font toujours partie du top 10 des voitures les plus volées en 2021.

SINISTRALITÉ DES VÉHICULES PROFESSIONNELS EN 2021

La sinistralité des véhicules professionnels ou dédiés à l’exercice d’une activité professionnelle progresse en moyenne de 6%. Cette tendance à la hausse est portée en 2021 par un nombre plus important de vols d’engins de chantier. La sinistralité des engins de BTP a en effet presque doublé entre 2020 et 2021. Le secteur du bâtiment fait face à un intérêt croissant de certaines filières pour ces véhicules à très forte valeur marchande.

En 2021, 1 entreprise sur 3 possédant des matériels de chantier ou engins ou VUL affirme avoir été concernée par le vol(4). 42% des engins dérobés se situaient dans un lieu fermé ou sécurisé au moment du vol (sous-sol, chantiers, entrepôts). Selon ARGOS, la probabilité de récupérer un engin volé fluctue entre 0 et 11%, contrairement à ceux équipés de solutions de récupération après-vol.

SINISTRALITÉ DES DEUX-ROUES EN 2021

Côté deux-roues, si le scooter reste le véhicule le plus prisé des malfaiteurs toutes catégories confondues avec 63 vols pour 1000 scooters équipés, les motos ont enregistré en 2021, une importante hausse de leur sinistralité (+15,2%) là où le scooter était encore deux fois plus touché que la moto en 2020.

« La sinistralité de certains modèles de deux-roues 53 est étroitement liée à leur succès commercial. Ainsi, nous proposons depuis septembre 2021, des conditions préférentielles en termes de tarifs et de franchises aux clients qui font le choix de s’équiper d’un système tel que Coyote Secure », confie Maxime HESS, Directeur Commercial IARD chez FMA Assurances qui gère – entre autre – BMW Motorrad Assurance.

Les deux roues sont particulièrement vulnérables au vol alors que 74% des deux-roues volés étaient équipés d’un anti-vol mécanique en 2020, selon l’étude deux-roues Lab’ de la Mutuelle des Motards.(5)

« Face au risque de vol, il est indispensable d’équiper son véhicule d’un anti-vol lorsque celui-ci est en stationnement. Même équipés, les deux-roues restent considérablement touchés par le vol et les solutions de récupération après-vol sont le meilleur moyen pour permettre aux propriétaires de récupérer leur deux-roues et ainsi de réduire la sinistralité », précise Yannick BOURNAZEL, Chargé de Mission Innovation, Direction Générale de la Mutuelle des Motards.


MÉTHODOLOGIE DU VOL : LES ANCIENNES MÉTHODES EXISTENT TOUJOURS

En 2021, 88% des vols ont été opérés grâce à la technologie ou par voie électronique. Une tendance stable par rapport à l’année 2020 tous véhicules confondus. Parmi les techniques utilisées par les filières, 4 modes opératoires reviennent régulièrement : le vol au calculateur, le vol à la souris (mousejacking), le vol à la prise OBD ou encore le vol à la valise relais.

« Ces techniques sont très efficaces sur des véhicules qui embarquent de plus en plus d’électronique. Elles laissent peu de traces et dégradent généralement très peu le véhicule volé par les malfaiteurs, qui se concentrent à neutraliser les systèmes de sécurité et de géolocalisation proposés par les constructeurs. En 2021, 93% des véhicules récupérés par nos services ont été restitués aux clients en étant peu ou pas dégradés », précise Benoit LAMBERT, Directeur Général de Coyote.

En parallèle, des méthodes plus « classiques » restent toujours répandues au sein des filières qui agissent en réseau. En 2021, on note un net rebond des vols effectués par escroquerie ou avec clés (+77%), même s’ils ne représentent que 5% des cas. Néanmoins les formes d’escroquerie peuvent être nombreuses, en utilisant par exemple, de faux moyens de paiement (chèques certifiés ou fausses cartes bancaires sur des locations de courte durée), de faux documents d’identité ou la création de fausses sociétés pour des escroqueries à la location.

L’identification des véhicules volés devient alors l’affaire d’experts. Les autorités se reposent en partie sur le savoir-faire d’Argos qui a traité en 2021 plus de 26 500 demandes d’identification.

« Lors des opérations menées sur le terrain par les détectives Coyote Secure, pour quatre véhicules récupérés, nous récupérons en moyenne un autre véhicule non équipé de notre solution. Pour l’identification de ces véhicules récupérés en saisies incidentes, nous faisons ponctuellement appel à ARGOS avec qui nous collaborons étroitement en tant que partenaires », ajoute Benoit LAMBERT.

Le vol avec copie des clés peut encore concerner certains modèles avec des réseaux qui commandent des clés programmées à l’étranger pour dérober les véhicules ciblés.

Côté deux-roues en plus du vol électronique, le vol par enlèvement est une méthode toujours très répandue, qui consiste à simplement soulever le véhicule après avoir brisé le système anti-vol et le neiman, pour ensuite le monter dans un utilitaire léger et enfin le dissimuler dans un atelier ou une cache. Lorsque le deux-roues n’est pas destiné à la revente, les malfaiteurs le démontent rapidement pour alimenter les circuits de pièces détachées.

Au global, les véhicules volés sont dans 44% des cas dissimulés en sous-sol ou à couvert (box, conteneur), un chiffre en légère augmentation par rapport à l’an dernier (+3%). L’enfouissement des deux-roues atteint 54% en 2021, un chiffre en augmentation de 9% par rapport à 2020 et 12% par rapport à 2019.

« En général les lieux de stockage ou zones dites de « sèche » sont choisis pour parer à une localisation via les technologies classiques de communication par réseaux GSM ou de localisation par GPS . Les véhicules sont donc enfouis en sous-terrain ou accompagnés de systèmes de brouillage pour rendre les solutions traditionnelles inopérantes, contrairement à notre solution Coyote Secure », précise Benoit LAMBERT.

COYOTE SECURE, LA RÉFÉRENCE DE LA RÉCUPÉRATION APRÈS-VOL

Bénéficiant de la technologie brevetée Traqueur®, le service Coyote Secure repose sur un traceur autonome et résistant aux brouillages, dissimulé par un professionnel dans le véhicule. Cette technologie ultra performante basée sur des protocoles de communication radio à basse consommation, est associée à une équipe de détectives dédiés en alerte 24h/24, 7j/7, qui récupèrent les véhicules volés sur le terrain en partenariat avec les forces de l’ordre. Bien plus qu’un anti-vol ou qu’un système de géolocalisation, le modèle unique de cette solution efficace pour tout type de véhicules, permet de retrouver les véhicules volés même enfouis en sous-sol ou en zone blanche. Avec Coyote Secure, 91% des véhicules volés sont récupérés dans les 48h.*

*Source : Données Coyote du 1er août au 15 décembre 2020

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour je me suis équipé du système coyote après un vol de ma nouvelle 208 retrouver 1 ans après je dort plus tranquille jai repris une 208 qui ce vol très facilement en moins 1 minute

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.