5 choses à savoir sur l’airbag moto

1
3690
comment fonctionne un airbag moto
Source : Getty Images

Les conducteurs de deux-roues, et notamment les motards, font partie des usagers de la route les plus exposés. Le gilet airbag a l’avantage de protéger les régions du corps vitales qui sont peu protégées par les équipements classiques. Voici 5 choses à savoir sur l’airbag moto !

1. Le gilet airbag a d’abord été créé pour les pilotes en compétition

Il n’est pas rare d’assister à des chutes spectaculaires dans le cadre de compétitions de moto. Les virages serrés et la vitesse sont un cocktail parfois imprévisible. L’airbag est venu apporter un mur de protection aux coureurs pour ensuite être breveté au profit du grand public.

2. Le blouson protège l’ensemble du thorax et les cervicales

Le gilet airbag pour motard a vocation à préserver les organes vitaux, la cage thoracique, le dos ainsi que les cervicales. Il apporte un soutien à ce niveau pour maintenir la tête, souvent alourdie lors des chocs par le poids du casque.

L’airbag autonome Tech-Air 5, conçu par Alpinestars et dont la commercialisation est prévue au printemps 2020, est actuellement le modèle le plus couvrant du marché (épaules, dos, poitrine, côtes avec une capacité d’absorption des chocs plus élevée que n’importe quel autre airbag).

3. Il s’ouvre en moins de 140 millisecondes

Le gilet airbag se gonfle au moment d’un impact. Le système a une vitesse de déploiement extrêmement rapide afin d’offrir un airbag et donc une protection efficace au motard au moment de la chute au sol. La vitesse de gonflement est au cœur des brevets déposés par les concepteurs de ces dispositifs : il en va de la sécurité du conducteur avant tout. Le temps d’intervention minimal calculé par les scientifiques pour offrir une bonne protection est de 80 millisecondes.

A savoir que les airbags de dernière génération offrent évidemment une meilleure réactivité que leurs prédécesseurs, avec un temps de gonflage inférieur à 55 ms.

4. Trois générations d’airbag, trois technologies

– la première génération d’airbag repose sur un principe mécanique élémentaire : le conducteur doit attacher son gilet au véhicule à l’aide d’un câble. La tension du câble en cas de chute ou de projection va déclencher le processus de gonflage de l’airbag. Il s’agit du modèle le plus économique.

– la deuxième génération d’airbag a introduit le système sans fil, rendu possible grâce à des capteurs placés sur le véhicule.

– la génération actuelle d’airbags a supplanté la deuxième en étant parfaitement autonome ; en effet, les gilets de protection intègrent directement les capteurs accéléromètres ou gyroscopes pour un déclenchement plus rapide.

5. L’airbag moto peut protéger 2 personnes à la fois

Certaines marques d’airbag pour motard proposent des boîtiers reliés à 2 gilets à la fois. L’airbag moto peut donc protéger aussi bien le pilote que son passager en cas d’impact. Lorsque le déploiement se fait, tout a été conçu pour ne pas gêner ou projeter le pilote ou son passager. Également, le gonflement se fait de manière assez compacte et ergonomique pour que le pilote garde le contrôle de son deux-roues autant que possible.

N’oubliez pas de protéger votre deux-roues avec Coyote Secure Rider.

1 COMMENTAIRE

  1. La dernière génération d airbag n as plus de capteurs sur la moto maintenant ils ont des giroscopes ( 3 ) qui détectent la position du pilote ou des 2 porteurs et des accéléromètres intégrés au gilets .
    IXON fait un tabac avec son gilet . Pas de dégonflement après 1er impact en cas de sur accident !et si le porteur ne c est pas relevé dans les 5mn l airbag appelé les secours avec position GPS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.