Permis de conduire belge VS permis de conduire français

6
9875
permis de conduire blege

Moins cher, sans système de points, et plus rapide à obtenir, le permis de conduire belge revêt plus d’un avantage. S’il fait rêver les jeunes conducteurs français, il faut cependant savoir que vous devez être résident belge pour passer votre permis de conduire de l’autre côté des Ardennes.

Belgique : deux filières d’apprentissage pour passer le permis de conduire

En fait, il existe deux filières d’apprentissage pour le permis de conduire en Belgique. La filière libre et la filière école de conduite. Dans les deux cas, les candidats doivent d’abord passer un examen théorique que l’on peut comparer à notre Code français. Il doit obtenir au moins 41 réponses correctes sur un total de 50 questions. Le candidat peut passer cet examen autant de fois que nécessaire, alors que le nombre de tentatives est limité à 5 en France.

La filière libre

La filière libre est également appelée Permis de Conduire Provisoire (PCP) modèle 36 mois. L’élève conducteur apprend, pendant maximum 36 mois, à conduire avec une ou plusieurs personnes de son choix. C’est un peu l’équivalent de la conduite accompagnée française. Ces dernières doivent posséder au moins 8 ans de permis et ne pas avoir été déchu du permis de conduire depuis au moins 3 ans. Le candidat a la possibilité de changer de guide en cours de formation. Le guide doit disposer d’un second rétroviseur à l’intérieur.

Les candidats peuvent opter pour ce mode d’apprentissage à partir de l’âge de 17 ans (contre 16 ans en France). Ils ne peuvent transporter qu’un seul passager.

La filière école de conduite

permis de conduire belgiqueAutre solution, obtenir un PCP modèle 18 mois afin de pouvoir conduire sans guide. Pour ce faire, le candidat devra suivre, outre l’examen théorique, 20 heures de cours de conduite au sein d’une auto-école agréée. Il ne peut être accompagné, dans la voiture, que d’un seul passager. Ce dernier doit avoir plus de 24 ans et être titulaire du permis B.

Les restrictions des permis de conduire provisoire

Que le candidat opte pour la filière libre ou la filière auto-école pour apprendre à conduire, pendant sa période de permis provisoire, il devra se plier à certaines restrictions :

  • Ne pas conduire les nuits et les week-ends, c’est-à-dire les vendredis, samedis et dimanches de 6 heures à 22 heures.
  • Ne pas conduire les jours fériés et les veilles de jours fériés
  • Ne pas transporter de marchandises ou tracter une remorque

Par ailleurs, le signe « L » doit être apposé à l’arrière du véhicule. En France, le jeune conducteur doit coller le sigle « conduite accompagnée » avant le passage de l’examen puis, après son obtention et pendant trois ans, le « A », synonyme de « jeune conducteur ».

NB : En Belgique, il est possible de changer de filière d’apprentissage en cours de formation, mais sous certaines conditions.

L’examen pratique du permis de conduire

Les modalités pratiques

Au terme de plusieurs mois de permis de conduire provisoire, quelle que soit la filière choisie, vient enfin l’heure de passer l’examen pratique du permis de conduire. Celui-ci se déroule dans un centre d’examens déterminé par le lieu de résidence. Il coûte 36 euros.
Comme en France, le candidat devra rouler sur la voie publique et effectuer différentes manœuvres (demi-tour, créneau, etc.). Mais, en plus, il devra faire montre de ses connaissances concernant les réglages de la voiture (sièges, rétroviseurs) et les caractéristiques techniques (état des pneus, freins, niveau des fluides, ventilation, etc.).

Passer son permis belge : combien ça coûte ?

On estime qu’en France, le permis de conduire coûte, en tout, dans les 1400 euros. En Belgique, ce prix chute à 1100 euros si vous passez par la filière auto-école, et même à 500 euros via la filière libre.

Et les Français qui roulent en Belgique ?

Une fois le permis belge en poche, son détenteur a le droit de conduire sur les routes françaises. À l’inverse, les Français peuvent tout à fait conduire avec un permis tricolore en Belgique. Cependant, si vous résidez en Belgique, vous devrez échanger votre permis français contre un permis belge au bout de deux ans.

6 Commentaires

  1. Je suis enseignant de la conduite depuis plus de vingt ans, et il ya une dizaine d’années que je subis avec mes
    collègues de Côte d’Or et d’autres régions, le manque cruel de places d’examens, donc d’inspecteurs . Soyons clair,
    avant l’état recrutait environ 100 inspecteurs par an, pour la bonne raison que le centre de formations des inspecteurs
    basé à Nevers avait tout juste 100 places
    pour les y accueillir, maintenant c’est 35 par an économie oblige…C’est bien 300 par an actuellement qu’il faut
    recruter. Mais il y’a un autre phénomène c’est que l’examen durait 20 minutes donc on passait 20 élèves par jour,
    or avec l’allongement du temps de l’épreuve à 35 minutes, on est tombé à 12 par jour. Donc le compte est le suivant
    8 examens de moins par jour et par inspecteur, ce qui fait 40 par semaine pour un examinateur, et ce multiplié
    autant de fois par le nombre d’inspecteurs.
    Bien sûr la méthode d’attribution n’a rien arrangé alors que notre demande est simple
    il faut équilibrer sur toute la France le nombre d’inspecteurs en fonction des réelles demandes, puisque nous avons
    20 élèves il faut donc 20 places. Je pense que la solution est effectivement
    que l’Etat se désengage de cette responsabilité et que le système
    soit confié à une société privée composée par exemple de gens de la profession, quit à intervenir dans une
    région limitrophe pour éviter les copinages. Pour tout problème concernant l’obtention du permis de conduire
    contactez : gaspardhardouin@gmail.com

  2. Erreur: en France aussi, on peut passer l’épreuve théorique autant de fois que nécessaire. Ce n’est pas limité à 5 comme annoncé dans cet article.

    • Et comme en Belgique, il y a aussi une évaluation sur les connaissances mécaniques et la sécurité en rapport. Ce sont les ‘questions de vérification’. Elles sont complétées par une question portant sur des notions de 1ers secours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here