Comment fonctionne un radar de distance de sécurité ?

7
7476
Autoroute le soir

Les nouveaux radars tourelles font peu à peu leur apparition sur nos routes, comme nous vous en informions l’année dernière. Commercialisé par Idemia – entreprise française née de la fusion de la filiale de Safran, Morpho, et d’Oberthur – le Mesta Fusion 2 est un radar nouvelle génération, plus performant et plus résistant.

Ce super-radar est ainsi capable de surveiller 8 voies de circulation à la fois, sur une distance de 200 mètres à la ronde. Il contrôle bien entendu la vitesse du véhicule, mais également les accélérations brusques ou les dépassements par la droite… et même le téléphone au volant ou le non-respect des distances de sécurité ! Coyote vous en dit plus sur ce dernier point.

Rappel : quelles sont les règles relatives aux distances de sécurité ?

En cas d’accident nécessitant un freinage brusque du véhicule, pour éviter une collision par exemple, plusieurs facteurs entrent en jeu en ce qui concerne la distance d’arrêt :

  • Il y a tout d’abord le temps de réaction du conducteur, qui est généralement d’une seconde, mais qui peut varier selon son degré d’attention, sa fatigue et le niveau de visibilité de la route (nuit, brouillard…)
  • Puis, une fois que le conducteur a réagi, il y a la distance de freinage, c’est-à-dire la distance que va mettre le véhicule à s’arrêter totalement. Celle-ci dépendra de l’état des freins et de la route, de la vitesse du véhicule et enfin, du niveau de pente.

En cas de freinage, le véhicule met donc un certain temps, et surtout une certaine distance, à s’arrêter. Voilà pourquoi une distance de sécurité est à respecter entre deux véhicules, pour laisser le temps à chacun de s’arrêter en cas de problème, sans créer un immense carambolage.

Le Code de la route impose donc de laisser, entre son véhicule et celui qui se trouve devant soi, un intervalle correspondant à la distance parcourue en 2 secondes. En roulant sur autoroute à 130 km/h, cela correspond par exemple à deux lignes blanches.

En cas d’infraction, c’est 3 points de perdus sur le permis et une amende de 135 € !

Comment est équipé le Mesta Fusion ?

Radar Mesta FusionD’après radars-auto.com, le Mesta Fusion est équipé d’une antenne radar Doppler tracker multi-cible, avec faisceau 3D, ainsi que d’une caméra haute résolution pouvant produire des images de 36 mégapixels, ce qui en fait l’un des plus puissants et des plus précis du marché.

Si l’on en croit l’article 3 de l’arrêté du 19 août 2004 relatif aux instruments de mesure de la distance entre véhicules, la distance de sécurité mesurée doit correspondre à « l’écart entre le point le plus à l’arrière d’un véhicule et le point le plus à l’avant du véhicule qui le suit immédiatement ».

Cet écart peut être exprimé par la longueur, en mètres, séparant ces deux points à un moment donné, ou être donné en fonction du temps, en dixièmes de seconde, qui s’écoule entre « les passages respectifs de ces deux points en un lieu donné ».

Grâce à ses équipements de pointe, le Mesta Fusion peut-donc déterminer quelle distance sépare deux véhicules et déduire, en fonction de leur vitesse, si celle-ci est suffisante ou non.

Le radar tourelle peut-il sanctionner un non-respect des distances de sécurité ?

C’est là un sujet d’inquiétude chez de nombreux conducteurs ! Mais pour l’instant le radar tourelle n’est homologué que pour les dépassements de vitesse et les franchissements de feux rouges ; on ne peut donc pas encore se faire « flasher » pour cause de non-respect de la distance de sécurité.

On ne se fera d’ailleurs plus « flasher » du tout, puisque ces radars nouvelle génération se veulent plus discrets et ne produiront plus de flash lumineux repérable par les automobilistes !

Pas de panique à avoir donc pour le moment, si votre plaque d’immatriculation apparait sur un panneau d’autoroute avec la mention « trop près », il s’agit simplement d’un rappel à l’ordre effectué au moyen d’un radar pédagogique.

Pour rouler sereinement, équipez-vous d’un boitier Coyote Nav+.

7 Commentaires

  1. Suggestions:

    – Regarder dans les rétros: quelqu’un qui « colle au cul » fera une queue de poisson en se rabattant.
    – S’il double, bien maintenir sa vitesse au max autorisée, et quand il commence à se rabattre, lever le pied (sans freiner). la distance de sécu augmentera très vite.
    – Mesurer de temps en temps sa propre distance de sécu.

    Remarques:

    – En circulation dense la moitié des automobilistes ne respecte pas la distance de sécu. Une grande partie des accidents officiellement imputés à la vitesse proviennent donc de défaut de distance de sécu (voir wiki). Ce accidents provoquent en général les bouchons autour des grandes villes (ecouter la radio le matin)
    Il est donc logique que les autorités s’interressent au probleme, vu le cout d’un accident routier (ça dépasse assez vite la centaine de milier d’euros) Cela dit, pour que le controle soit crédible il faut qu’il soit fait par une voiture équipée, afin de vérifier que le « colle au cul » récidive, afn de ne pas pénaliser les victime d’une queue de poisson.
    – « coller au cul » ne fait pas gagner de temps: c’est un risque « gratuit ». Suivez une voiture qui le fait sur une 4-voies: on la retrouve tôt ou tard…

  2. L’arbitraire s’impose de plus en plus, le rapport financier prime. C’est tout ce qu’il faut retenir. La technologie mise en œuvre hors de prix, justifie les rapports numéraires associés, et c’est bien la seule chose qui compte, quitte à se mettre à la marge pour piéger tout les automobilistes.

    • Quelque chose me dit que vous êtes le genre à coller à moins de 4 mètres ceux qui roulent à 133 avec clignotant sur la file de gauche pour doubler ceux qui roulent à 125 ?
      Ah je sais pas pourquoi j’en suis sûr ! …
      Bigre alors ! Arbitraire, argent dépensé, alors que je met innocemment en danger la vie des autres.

  3. Le cas s’est produit entre Paris et Orléans , un véhicule m’a doublé et s’est rabattu brusquement devant moi: le radar m’ indiqué que je roulais trop près.

  4. quand on est au régulateur à 130 GPS et que l’on arrive derrière un véhicule à 129 GPS, il faut un certain temps pour le doubler. Par conséquent, pour respecter l’écart, il conviendra de se mettre sur la file de dépassement pour ne pas être considéré comme trop prés. Oui mais si derrière arrive un véhicule à 131 GPS et qu’il n’y a que 2 voies, on fait quoi? Les technocrates qui ont pondus ça répondrons, il convient d’adapter sa vitesse. Donc, CQFD, on suis le mec qui promène quelque soit sa vitesse…. C’est comme pour le 80, cela permet aux voitures à piles d’avoir un peu plus d’autonomie à défaut d’argumentaires de vente plus censé…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here