Malus écologique : les véhicules lourds pénalisés

11
9570
4x4 devant soleil couchant

Suite aux nouvelles mesures proposées par le gouvernement, le poids du véhicule sera désormais pris en compte dans le calcul du malus écologique. Dès 2022, les véhicules de plus de 1800 kilos devront payer une taxe de 10 euros par kilo. Par exemple, pour certains modèles de Porsche Cayenne, cette taxe pourrait s’élever à plus de 2800€ ! Quelques explications pour mieux comprendre les motivations derrière ce malus écologique, et comment le contourner.

Les raisons de ce malus auto : l’argument écologique

Cette nouvelle mesure aurait pour but de diminuer l’achat et la production de véhicules lourds et polluants. Cela permettrait alors de réduire à la fois les besoins en termes de matériaux au moment de la conception et les émissions de CO2 liées à leur utilisation.

Il semblerait que ce soit suite aux réclamations faites par la Convention Citoyenne pour le Climat que cette nouvelle mesure ait fait l’objet d’un amendement au projet de loi de finances de 2021. Alors qu’une grande partie des propositions formulées durant cette convention semblent avoir été ignorées par le gouvernement, celle-ci a été retenue.

Quels impacts sur la vente automobile ?

Cela dit, la proposition initiale exigeait que cette taxation concerne les véhicules à partir de 1400 kilos, ce qui aurait touché un panel de modèles bien plus important ! Cette différence de poids entre la proposition initiale et la mesure retenue par le gouvernement change entièrement la donne pour les concessionnaires puisque le poids moyen des véhicules en France est de 1240 kilos selon les données de l’Ademe.

Le malus ne concernera finalement que peu de véhicules, la majorité des voitures vendues en France ne dépassant pas le poids de 1400 kilos. En 2020, les modèles les plus vendus en France (la Peugeot 208 et la Renault Clio) sont bien loin d’être concernés par ce nouveau malus avec des poids moyens respectifs de 1050 et 1250 kilos. Ainsi, cette nouvelle mesure apparaît davantage comme un message préventif à destination des constructeurs automobiles qui ont produit des modèles de plus en plus lourds durant les dernières décennies.

Les voitures électriques exemptées par ce malus

En faisant le choix d’exempter les véhicules électriques de ce malus, le gouvernement garde la même ligne directrice et envoie des signaux clairs aux constructeurs automobiles comme aux acheteurs. Le bilan carbone d’un véhicule électrique avait fait débat du fait des besoins liés à sa construction : en épargnant ce type de véhicules de ses nouvelles mesures, le gouvernement réaffirme sa position.

En effet, de nombreux véhicules électriques auraient été touchés par ce malus du fait de leurs batteries qui pèsent souvent très lourd (le fameux modèle S par Tesla pèse plus de 2000 kilos par exemple). Sur demande de la Convention Citoyenne pour le Climat, une exception sera aussi faite pour les familles nombreuses qui n’ont pas forcément le choix d’opter pour un véhicule lourd afin d’avoir de la place pour tout le monde.

Malus CO2 : les nouveaux barèmes 2021-2022

On vous parlait déjà du nouveau barème CO2 du malus écologique pour 2020 : sachez sur le gouvernement a choisi de durcir davantage ces mesures au cours des prochaines années !
En 2021 et 2022, le barème WLTP restera en vigueur, mais les seuils de déclenchement du malus écologiques seront (à nouveau) revus à la baisse :

  • 2021 : 50€ dès 131 g/km et jusqu’à 40 000€ au-delà de 226 g/km ;
  • 2022 : 50€ dès 122 g/km et jusqu’à 50 000€ au-delà de 226 g/km.

Quel que soit votre véhicule, roulez sereinement avec votre boîtier ou application Coyote.

11 Commentaires

  1. Et une 5eme taxe carbone après le Malus, la carte grise (à 50%), la TICPP sur le carburant et la TVA sur la TICPP.
    Et on ne tient toujours pas compte des emissions polluantes (CO NOX PM-PN HC) seulement du CO2 (Gaz à effet de serre), encore de « l’écologie » de comptoir.
    Avec l’augmentation du Malus ça fait déjà 2 impôts de plus et en meme temps Castex se vente de na pas augmenter les impôts.
    Mikaël

  2. Honteux cette nouvelle taxe !
    Il existe déjà plusieurs taxes « écologiques » dont une vraie qui concerne la TIPP : plus vous roulez, plus vous polluez et plus vous payez …
    On continue à favoriser les citadins à grand renfort de subventions les véhicules électriques aux bilans carbone et écologique désastreux. Cette taxe au poids devrait s’appliquer aussi à ce type de véhicule car l’équation poids/consommation est la même que pour les véhicules thermiques.

  3. Bonjour
    Pourquoi exempter les véhicules électriques alors qu’ils sont la source principale de la pollution de demain
    Quel politique est capable de s’engager sur des solutions techniques de gestion des batteries?
    Encore une fois une politique qui revoit la patate chaude au générations futures
    On agite le foulard rouge (comité d’experts) pour cacher sa médiocrité en termes techniques cela devient lassant
    Quand auront nous des décisions en rapport avec la réalité?
    UN PETIT COUP DE SANG QUI MONTRE MA LASSITUDE DEVANT TANT DE PAUVRETE INTELLECTUELLE ET SI PEU DE COURAGE POUR DIRE QUE TOUTE L’ACTIVITE HUMAINE POLLUE
    ET QUE LA MISE A L’INDEX DE QUELQUES UNS NE SAUVERA PAS LES GENERATIONS FUTURES

  4. Comme d’habitude, ce gouvernement fait n’importe quoi. on met en place une taxe sur les véhicules les plus lourds mais on en exonère certain qui comme par hasard sont français (mais fabriqués à l’étranger) ou pour les familles nombreuses. C’est du grand n’importe quoi.
    Qui rejette le plus de CO2 entre un Porsche MACAN qui roule 7500 kms par an et un Renault Kadjar Diesel qui parcourt 30 000 kms par an ?
    Pourquoi ne parle t’on pas des rejets de CO2 d’un véhicule électrique de sa conception à son retraitement en fin de vie et notamment de ses batteries ?
    Nous sommes conditionnés par une bande de fous

  5. Voilà ce qu’est devenu cette écologie « à la française » qui taxe, qui interdit, qui normalise de façon outrancière. Dans les faits la véritable écologie, je parle de celle qui ne sert pas de paravent à l’extrême gauche, est celle qui respecte véritablement la faune et la flore tout en travaillant à la réalisation d’une certaine harmonie entre ces trois ensembles que sont la faune, la flore et les humains. Or ces tyrans « pastèques » (rouge à l’intérieur & vert à l’extérieur) ne sont pas à une idiotie près : réintroduction de pesticides interdits (pour fabriquer du carburant… qu’ils osent baptiser « bio »!), fermeture de la centrale de Fessenheim & réouverture des centrales « à charbon » : la France, à l’image de l’Allemagne qui a fait la même stupidité, va devenir le pays le plus « sale » d’Europe ( les allemands se sentiront moins seuls!). Cette pseudo écologie, NON très peu pour moi!

  6. Bonjour,
    Personne ne relève le fait que sur nos routes et autoroutes il y ait un nombre monstrueux de camions qui roulent sur tout le territoire et la traverse de tous les côtés la France. Là personne ne parlent de pollution !
    Ma pauvre voiture peut rouler pendant un siècle avant de rattraper les kg d’émission de CO2 émis par un de ces camions. Merci aux membres de la convention citoyenne qui collaborent avec le gouvernement pour nous saigner à blanc par les taxes et impôts.
    Un Français AB

  7. Bonjour .
    j ai plusieurs voitures dont une mustang pour le plaisir et loisir qui ne roule pas beaucoup , le paie déja 160 @ par an de taxes , est ce que cela va changer ? est ce la nouvelle taxe liée au poids de la voiture est payable que pour les voitures neuves ?
    Une reflexion : pourquoi ne pas faire payer ceux qui roule plus et doc qui pollue le plus ? dans le n importe quoi tout est parmis , non ?
    cordialement

  8. En plus d’être déjà taxé sur les émissions de CO2, on subira la double peine avec la taxation sur le poids du véhicule ! Mais à quand la taxation sur la hauteur du véhicule ? Et à quand la taxation sur la longueur du véhicule ? Allez y, gouvernants, c’est la fête, il n’y a qu’à se servir dans nos porte monnaie. Et quand vous aurez anéanti les ventes de véhicules, vous donnerez des milliards aux constructeurs pour les indemniser. Bravo pour ces raisonnements stupides.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.