Vignettes Crit’Air : l’arrivée de la vidéo-verbalisation

69
59051
Autoroute avec file embouteillée

Les vignettes Crit’Air n’avaient que peu d’impact sur notre vie de tous les jours depuis sa création en 2017 mais le gouvernement semble bien déterminé à se servir de cet outil pour mener à bien sa lutte contre la pollution.

Le sujet a été soulevé dans notre article sur les nouvelles restrictions de circulation pour les véhicules les plus polluants via la mise en place de Zones à Faibles Émissions (ZFE) et la grande question était de savoir comment ils allaient pouvoir contrôler efficacement ces zones ! La réponse apportée par le gouvernement est celle de la vidéo-verbalisation.

Comment vidéo-verbaliser les vignettes Crit’Air ?

La question que vous vous posez sûrement est sans doute de savoir comment des caméras pourront repérer les vignettes Crit’Air et verbaliser automatiquement le non-respect des restrictions de circulation dans les ZFE ?

Pour ce faire, des radars spécifiques capables de repérer la vignette (ou l’absence de vignette) et de reconnaître la classe polluante du véhicule seront mis en place dans les ZFE. Ainsi, les automobilistes roulant dans une ZFE sans vignette Crit’Air, ou avec une vignette Crit’Air ne correspondant pas à la classe réelle du véhicule seront automatiquement verbalisés pour cette infraction.

Mise en place prévue prochainement

Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué aux Transports, a annoncé la mise en place de ce système de vidéo-verbalisation dans la ZFE du Grand Paris d’ici la fin d’année 2021. Aucune date précise n’a été mentionnée pour le moment, mais on comprend bien que la machine est en route et que ce nouveau type de radar devrait arriver très prochainement dans les 11 ZFE de France.

Jusque-là, le contrôle de la circulation au sein des ZFE était quasiment inexistant, hormis durant les pics de pollution. La mise en place de ces radars obligera de nombreux automobilistes à prendre de nouvelles habitudes voire à changer de véhicule.

Renforcement de la lutte anti-pollution

Pour rappel, il existe déjà des ZFE dans les villes suivantes : Lyon, Grenoble, Paris et le Grand Paris, Aix-Marseille-Provence, Nice-Côte d’Azur, Toulon, Toulouse, Montpellier, Strasbourg et Rouen-Normandie.

Les véhicules disposant d’une vignette Crit’Air 3 à 5 ne peuvent pas circuler dans ces zones et on peut s’attendre à ce que de nouvelles ZFE voient le jour dans les temps à venir. La volonté du gouvernement de lutter contre la pollution de l’air est claire et on peut s’attendre à ce que les restrictions et les contrôles qui les accompagnent se multiplient.

69 Commentaires

  1. Les fausses plaques vont devenir une option très sérieuse.
    Notre société devient de plus en plus folle et les sous-citoyens qui n’ont déjà plus le droit de rien (restau, ciné, travail, bibliothèque, spectacle, etc …) vont tout simplement ne plus respecter les lois, ne plus payer d’impôt, mentir sur leur identité et le reste, utiliser d’autre moyen de payement, etc …

    Il ne faut pas trop s’étonner de voir un être humain se défendre quand un autre veut lui interdire quelque chose.
    On est au bord d’une révolution et c’est vraiment ce genre de mesure qui en sont à l’origine.

  2. vu l’état des voitures de la police en général, ils n’auront plus le droit de rentrer dans ne nombreuses zones sous peine d’être verbalisé!

  3. Le problème du ferroutage en France, c’est qu’il est plombé par les grèves incessantes de la SNCF…
    les logisticiens ne peuvent fonctionner avec cette « épée de Damocles » continuellement pointée sur les transports ferroviaires.

    • Réponse simple
      Qui ose fermer avec un culot énorme les lignes sncf fret et voyageurs ? pas les grévistes ni défenseurs de lignes souvent présents exemple Beziers Millau Clermont et Ales …et dernièrement Limoux Quillan et Quillan Rivesaltes …! Sui supprime les milliers d’emplois de cheminots où l’entretien même minimum n’est souvent pas respecté et occasionnant des retards multiples !
      Oui c’est bien la sncf qui gère pas les grévistes et pire avec l’appui des gouvernements de droites jusqu’au PS !oui ! 40ans 110000 emplois de supprimés ! Trains de nuit ! Trains de messagerie ! Trains spéciaux !
      Oui donc vous et vos amis êtes d’accord de casser plus nos outils industriels et surtout le service public bien mort aujourd’hui ! Les TER ne remplacent pas les autres trains… alors si vous voulez d’autre exemples pourquoi les grèves on encore montrer des centaines d’exemples ! Qui détruit l’Hopital public les infirmières ou les politiques !?

    • c’est exactement ce que j’ai toujours dit . Quel est le gérant d’entreprise maso qui veut se faire prendre en otage volontairement par les bolchéviques de la sncf dont la seule occupation aura été de saboter le travail et les vacances des français pendant toute leur vie . Le transport routier est parfaitement organisé et compétitif
      avec des employés souriants et agréables . Que veut on de plus ?
      Laurent Pradel
      gérant d’entreprise à la retraite

  4. encore un coup supplémentaire pour les automobilistes;;;;;et ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter un véhicule plus récent???????? pourquoi pas aussi une taxe sur tous engins electriques(((velos trotinettes ect batteries ))))

  5. Bonjour Coyote, fidèle utilisateur de votre application, je lis toujours attentivement vos publications. Je me permets d’intervenir car celle-ci crée un doute. Les ZFE, en dehors de Paris, Grand Paris Métropole, Lyon Metropole et Grenoble Alpes Métropole ne sont pas en Place. 7 supplémentaires le seront en 2021. En tout état de cause actuellement les critères d’exclusion ne sont pas ceux que vous indiquez. Ils le seront probablement dans le temps (Lyon l’a annoncé récemment). Je ne vais pas ici lister en détail tous les crit’Air exclus mais à date Lyon et Grenoble interdisent l’accès aux véhicules utilitaires de catégorie N. Paris et Grand Paris Métropole sont plus stricts. Ce qu’il faut retenir à ce stade c’est qu’en 2030 tous les véhicules thermiques seront exclus (yc Crit’Air 1). C’est absurde évidemment et liberticide (mais nous sommes dans une société qui déresponsabilise) car l’augmentation de l’électrique va polluer massivement, mais ailleurs (Chili, Bolivie, Chine, bientôt l’Afrique) et que pour prendre l’exemple des normes Crit’Air (NOx et PM10) 50% de l’émission de particules fines PM10 sont dues à l’érosion du revêtement routier, à l’usure des plaquettes de freins et des pneus. Rien ne changera donc avec des voitures électriques à ce niveau. Et pour ceux qui plébiscitent ce type de motorisation sachez que si nous transposions le parc auto en 100% électrique la pollution serait la même, mais pas totalement chez nous c’est vrai. Nous sommes entrés dans une séquence où ceux qui nous expliquent qu’il faut arrêter de rouler au thermique pour l’électrique demandent également de stopper le nucléaire (71% de la production d’électricité en France) et seront probablement les premiers à se demander pourquoi ils ne peuvent plus recharger leur smartphone ou leur voiture. N’ayez aucun doute non plus sur le fait qu’une taxe sera appliquée sur la consommation d’électricité liée à votre voiture. Linky peut très bien faire la distinction. Bref, l’automobiliste reste le bouc émissaire et donc la vache à lait pour rester dans l’animalier 🙂 !

    • Certes les voitures électriques ont peut être un avantage antipollution pour leurs propriétaires, mais que de pollution Supplémentaires liées à leur fabrication, recyclage des batteries, chercher encore et encore du minerai pour fabriquer ces foutues batteries en désagregeant notre planète.
      Et comme vous le dites si bien, comment recharger un parc auto/camion et autres sans l’énergie nucléaire, au risque de ne plus,avoir assez de production électrique en hiver.. bref on nous bassine avec l’électrique mais est ce vraiment l’avenir ? J’en doute. L’hydrogène,vert semble plus haut hoc!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.