Legging moto et équipements de sécurité : on fait le point

0
3567
Femme à moto

Non, on ne fait pas de la moto comme on va à la plage. Exit le short, le tee-shirt et les tongs, place à un équipement adapté pour vous assurer chaleur (il fait froid en moto !) et, surtout, sécurité. Parmi les accessoires à prendre en compte dans votre tenue, le legging moto. Il n’est pas obligatoire, mais il s’avère bien pratique.

Pourquoi choisir un legging moto ?

Le legging moto est une sorte de pantalon moto très près du corps. Il revêt de plus en plus un aspect stylé et, surtout, vous protège du froid ! Mais il doit également être doté des équipements de protection indispensables aux genoux et aux hanches – ceux-ci doivent être homologués CE.

Pour homme ou pour femme, le legging moto doit être confectionné dans une matière protectrice. Nombre de motards privilégient le kevlar, une fibre synthétique réputée pour sa grande résistance à la traction, aux chocs, au feu ou à la corrosion. Cette fibre est incombustible et cinq fois plus résistante que l’acier !

Cette matière peut également être utilisée pour un pantalon moto classique, sous lequel vous avez le choix d’enfiler ou non un legging pour lutter contre le froid. La technique de l’oignon, qui consiste à accumuler les couches de vêtements, fait ses preuves depuis des siècles !

Le legging, un équipement conseillé pour votre sécurité à moto

Si le legging et le pantalon ne sont pas indispensables, ils font toutefois partie des équipements fortement conseillés. Le pantalon de moto est même devenu obligatoire pour passer votre permis moto.

Parmi les autres équipements conseillés, on trouve le blouson, en cuir de préférence, et les bottes ou chaussures de moto. Le gilet airbag moto peut également être le bienvenu pour protéger efficacement votre colonne vertébrale, en particulier en cas de chute.

Les équipements obligatoires à moto

Si ces équipements sont plus que conseillés, d’autres sont obligatoires.

  • Le casque de moto : il doit comporter la norme NF ou E22, et des stickers auto-réfléchissants sur chaque côté.

Ne pas porter de casque ou ne pas l’attacher vous expose à trois points retirés sur votre permis et à une amende de 135 euros.

  • Les gants de moto : depuis 2016, les gants sont également obligatoires. Il s’agit d’un EPI (équipement de protection individuelle) qui doit être certifié CE. Le passager doit également porter des gants.

Si vous roulez en moto sans gants, vous vous exposez à une amende de 68 euros et un retrait d’un point de permis.

  • Le gilet jaune : vous devez posséder, à bord de votre moto, un gilet jaune certifié CE, même si vous n’êtes pas obligé de rouler avec.

Si vous ne portez pas votre gilet jaune en cas de panne ou d’incident, vous vous exposez à une amende de 135 euros. Et si vous vous faites contrôler sans gilet jaune dans votre top case, il vous en coûtera 11 euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.