Voitures radars banalisées : l’heure des sociétés privées

169
56250
Voiture sur la route

Force est de constater que les radars fixes ne sont plus aussi efficaces qu’à leur arrivée. La Sécurité Routière développe sans cesse de nouvelles stratégies afin de contrôler la vitesse des automobilistes sur la route. La dernière en date (et nous en parlions déjà en 2019) semble être l’ubérisation des patrouilles mobiles de police avec l’arrivée de chauffeurs privés au volant de voitures radars banalisées.
Ces voitures radars banalisées confiées à des sociétés privées sont presque indétectables par les automobilistes. Ce système les obligeant ainsi à rester sur leurs gardes.

Nos réserves face aux sociétés privées

Quelques associations d’usagers s’inquiètent déjà des dérives potentielles liées à la prise en main de ces outils de contrôle par des sociétés privées. Par exemple, nous pouvons nous demander s’il existera des primes au nombre de contraventions pour les chauffeurs, ce qui pourrait les inciter à une véritable chasse aux automobilistes.

Augmentation du temps de présence sur nos routes

La privatisation de ces voitures radars suppose aussi une augmentation de leur temps de présence sur nos routes du fait des règles plus flexibles du secteur privé. Alexandra Legendre, la responsable du pôle Études et Communication de la Ligue des Conducteurs, en témoigne :

« On s’est aperçu, au travers des offres d’emploi de chauffeurs, que ceux-ci seront appelés à rouler jour et nuit, dimanche et jours de fête compris, avec des centaines de kilomètres parcourus quotidiennement. En trois mois de test en Normandie, les véhicules ont parcouru 200 000 km et le plan du gouvernement consiste à tripler cette présence sur les routes, à raison donc de 200 000 km parcourus par mois. »

Sur son site officiel, le gouvernement répond déjà à certaines craintes de la part des automobilistes dans sa rubrique « Info / Intox ? ». Nous pouvons notamment retrouver un démenti concernant la possibilité pour ces voitures radars de « piéger » les automobilistes en ralentissant avant de les flasher durant le dépassement.

Combien de voitures radars en France ?

D’après le site spécialisé Radars-auto.com, la Sécurité Routière met en place environ 24 voitures radars privées par région. En Bourgogne Franche-Comté, un contrat de 9 millions d’euros a été signé avec OTI France pour la prise en charge des voitures radars sur les quatre prochaines années.

Les modèles de ces voitures radars sont divers et variés car elles appartiennent à des sociétés privées. Par conséquent, vous pourrez aussi bien être flashé par une Peugeot 308 que par une Seat Leon.

169 Commentaires

  1. Trois mois de test en Normandie et 200000kms/mois!!!
    Alors parlons de pollution engendree par ces voitures et les risques d’accident qui peuvent etre crees, la probabilite augmente, c’est mathematique.
    Mais je suppose que le ratio mort/pollution par rapport au revenue est trop interessant pour l’etat.

  2. Je me rappelle d’un temps ou les forces de police devaient être visibles et non planquées;Les voitures banalisées faisant office de police devraient arborer un signe distinctif.Autant je peux admettre d’être verbalisé par la police(les gendarmes sont des militaires) mais par des civils rémunérés à la tâche,c’est un comble et je voudrai avoir un avis par rapport à notre constitution.
    Le but avoué ,c’est de faire du fric,et non de la pédagogie.
    Tous ceux qui vont aller aux urnes devraient en tenir compte.

  3. Donnez du pouvoir à un faible : vous en ferez un tiran !!
    Il y en a qui vont s’en donner à cœur joie !
    Un scandale de plus…

  4. A l’heure de la lutte contre la pollution, voici des émissions (800 000 de Km par an par région, soit 10 millions de Km parcourus par an en France métropolitaine ) facilement économisable. Le radar fixe permet de ne pas polluer et la patrouille de police couvre un ensemble de crimes et délits plus large que le simple excès de vitesse.
    Cette mesure est à l’image de notre temps : c’est un iimpot déguisé sous des discours plein de bons sentiments et très orientés idéologiquement (les français sont des enfants, l’Etat est le berger) dans un pays qui emprunte le tiers de son budget depuis 48 ans.

  5. Juste lamentable, il y aura finalement que des mauvais conducteurs…
    C’est quoi la finalité, la sécurité des conducteurs ou l’endettement de la France???
    Une révolte ce vers quoi nous pousse ce gouvernement qui finira par nous spolier tout simplement…

  6. L’avantage pour les députés et sénateurs qui votent ces lois, c’est qu’ils ont quasi toutes et tous une voiture avec chauffeur…

  7. La balle est désormais dans le camp de Coyote.
    L’idéal serait de développer un boitier qui lit les plaques d’immatriculation et compare avec la base de données des véhicules banalisés à radar embarqué pour prévenir le conducteur.
    C’est certainement compliqué et couteux mais pas impossible, non?

    • Bonjour Cédric,

      Ces véhicules sont annoncés comme des zones de danger en mouvement sur le boîtier et l’application 😉

      Bonne journée,
      Mélanie de Coyote.

      • il faudrait y ajouter le numéro de la plaque d’immatriculation à la suite de l’annonce zone de danger en mouvement

      • Bjr Mélanie
        Oui elle sont présentées comme des zones de dangers en mouvement ,mais que lorsque un adhérent de coyote et en circulation sur la route
        arrivé à les repérer ces voitures radars , mais su elles ne sont pas repérées, elles deviennent de véritables pièges pour les usagers de la route et y compris pour les utilisateurs de coyote .
        Quelle est la solution ?
        Les detecteurs de radars ? Les brouilleurs ?
        Ça va forcément remettre les gens à s équiper différemment et de passer outre , a la détention de matériels non autorisés. Hélas j ai envie de dire .

        • Bonjour Mompiou,

          Semblant de rien, elles sont assez reconnaissables.

          Faites confiance à la communauté ! 🙂

          Bonne journée, Camille de Coyote

  8. Ce ne sont pas des méthodes qui relèvent d’une démocratie. Il est honteux d’imaginer une telle façon de faire pour pièger systématiquement tout excès de vitesse fixé arbitrairement quand on constate l’état délabré du réseau routier français et le montant des taxes payées par l’automobiliste de l’achat du véhicule aux pleins de carburant. A côté de cela aucune action préventive médiatique concernant l’usage de stupéfiants au volant phénomène qui devient bien plus dangereux mais qui rapporte moins bien sûr.

  9. c’est pour sauver la planete ! un peu plus de pollution
    de plus est ce que certaines de ces voitures si les chauffeurs sont payés aux résultats ne vont pas faire exprès de nous enerver juste pour que l’on accelère et nous flascher , et bien sur c’est tellement facile de s’en prendre aux gens qui bossent , qui vont payer ! la France devient de plus en plus minable et je pèse mes mots ! ras le bol

  10. Ces véhicules seront-ils capable de verbaliser les chauffeurs de la file du milieu quand celle de droite est disponible ? Vous savez ceux qui roulent à 110km/heure sur une autoroute à 3 voies et que celle de droite est libre sur des kilomètres…

  11. Je pense qu’il va falloir modifier en effet nos comportements comme le souhaite le gouvernement : par exemple, pour tenir 140 de moyenne, il faudra faire du 133 quand on dépassera des grappes de véhicules et tirer du 160 à 180 sur les tronçons libres. Rassurez-vous, depuis le temps où l’etat nous fait chi… avec ses conneries,on a toujours su trouver des solutions alternatives. L’homme un fine est une machine admirable !

    • Bonjour Bruno,

      Pourquoi cela ne serait pas utile ? Vous roulerez toujours en sécurité accompagné de Coyote 😉

      Bonne journée,
      Mélanie de Coyote.

    • La société privée et le chauffeur ne constatent pas. Ils prennent juste une photo.
      C’est le Centre National de Traitement des infractions routières (CNT), installé à Rennes, qui constate l’excès de vitesse relevé sur la photo.

  12. Rien à voir avec de la prévention. Juste un nouveau moyen de faire du fric.
    Ça va faire comme les fourrières privées à Paris qui sont payés aux nombre d’enlèvements effectués. Et qui enlève le véhicule en cours de verbalisation.
    Comme toujours les automobilistes seront les pigeons qui se feront plumer. Pauvre de nous !

    • TOTALEMENT EN ACCORD. C’esttout simplement une honte. la verbalisation doit se faire avec des hommes en uniforme et représentant la LOI. pas qq péquins requins

  13. Le but étant de réguler la vitesse sur les routes, les véhicules radar devraient arborer une livrée visible et reconnaissable qui rappelle la règle aux étourdis et ne considère par la totalité des automobilistes comme des terroristes que l’on traque avec des pratiques d’espion.
    La loi à l’origine précisait bien l’existence d’un panneau avant chaque radar fixe non ?
    Pourquoi aucun de nos députés ne fait de proposition en ce sens ?

    • Pratiques d’espion !!! …. il faut dejà avoir – pour ces sociétés et ces chauffeurs – une tournure d’esprit bien particuliere pour exercer çà (j’appelle pas ça un metier) …… c’est vrai que la « denonciation » est devenue monnaie courante en Douce France

  14. Je suis persuadé que ces sociétés privées seront rémunérées au chiffre d’affaire dégagé
    .Il me semble obligatoire de demander une photo du véhicule verbalisé avec affichage du dépassement de la vitesse autorisée pour rendre la sanction valable en mentionnant de surcroit la vitesse du véhicule ayant réalisé le contrôle.

  15. Que dire de ses innovations pompe à fric
    Il faudra respecter limitations partout
    Radar vers Nancy mis dans un virage limité à 30 km pas de panneau fin de limitation peut on contester

    • Les panneaux d’interdiction s’appliquent du côté du panneau et prennent effet à l’endroit où ils sont implantés, sauf mention contraire indiquée par un panonceau.

      Ils s’appliquent JUSQU’A LA PROCHAINE INTERSECTION ou jusqu’à un signal mettant fin à l’intersection. Si l’interdiction continue après l’intersection, un autre panneau sera placé après cette intersection.

  16. et à quand une police ou une gendarmerie? cela serait ce la nouvelle ère des MILICES comme en 40.
    Pauvre services publics.
    j’ai 70 ans et j’enrage..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.