Sécurité routière : adapter sa conduite en camping-car

1
3154
Camping-car sur la route

Conduire un camping-car ne demande pas l’obtention d’un permis spécifique. Le permis B est suffisant si le poids du véhicule est inférieur à 3, 5 tonnes. Toutefois, si votre camping-car dépasse cette limite, vous devrez passer le permis C qui concerne les véhicules poids lourds.

Cela dit, bien que conduire un camping-car soit autorisé pour les détenteurs du permis B, c’est une pratique qui requiert quelques mesures de sécurité supplémentaires.

Les gestes de sécurité à adopter

Augmenter ses distances de sécurité

Pour les personnes qui ne sont pas habituées à conduire des camping-cars, des camionnettes ou tout autre véhicule ayant des dimensions plus importantes que celles d’une voiture, la principale difficulté reste de se situer spatialement.

Les entreprises qui louent des camionnettes sont les premières à le savoir : être conscient des dimensions de son propre véhicule demande un temps d’adaptation. Gardez en tête la hauteur de votre véhicule puisque les camping-cars mesurent 3 mètres de haut en moyenne !

Si le problème se pose moins sur l’autoroute ou en campagne, traverser une agglomération en camping-car constitue souvent un véritable défi. Afin d’éviter de rayer votre véhicule, évitez de vous engager à moins d’être sûr d’avoir l’espace nécessaire et gardez une distance de sécurité en toutes circonstances.

A noter que les camping-cars de plus de 3,5 tonnes sont interdits en centre-ville pour ces mêmes raisons.

Si votre camping-car mesure plus de 7 mètres de long, vous n’avez plus le droit d’emprunter la voie de gauche sur les chaussées comportant plusieurs voies. Et ce, même si votre PTAC ne dépasse pas 3,5 tonnes.

Les vitesses à respecter

Les limitations de vitesse concernant les camping-cars de moins de 3,5 tonnes sont les mêmes que pour les voitures. La distinction en termes de réglementation est en accord avec la division entre le permis B et le permis C.

Si votre camping-car dépasse les 3,5 tonnes, vous devez adapter votre conduite aux réglementations poids lourds et respecter la signalisation concernant ce type de véhicules. Vous serez donc limité à 110 km/h sur l’autoroute et à 80 km/h sur les autres routes.

Si vous avez accroché une remorque à votre camping-car et que celle-ci vous fait dépasser la limite des 3,5 tonnes alors vous devrez aussi adapter votre conduite.

Nos conseils bonus

Toutes les particularités de la conduite en camping-car ne sont pas encadrées légalement. Voici quelques conseils pour assurer votre propre sécurité et celle des autres conducteurs :

  • Utilisez votre frein moteur dans les descentes !
  • Le camping-car est souvent synonyme de voyage de longue durée : pensez à vous reposer fréquemment ! La fatigue au volant reste une des principales causes d’accident de la route.
  • Évitez de vous déplacer en convoi de camping-cars si vous voyagez avec d’autres camping-caristes. Ces situations sont souvent difficiles à gérer pour les automobilistes qui voudront vous dépasser.
  • Laissez la priorité aux autres véhicules et prenez le temps d’apprécier votre voyage.

Lire aussi notre article pour préparer un road-trip estival.

1 COMMENTAIRE

  1. Pourquoi les camping-car de plus de 3,5 T seraient-ils interdits en centre-ville?
    Ils ne sont interdits que s’il y a une limitation de poids ou de taille, qui leur est applicable (sans le panonceau spécifique aux livraisons de marchandises).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.