La hausse des prix des voitures d’occasion

3
6814
voitures occasion

Depuis 2020, le marché des voitures d’occasion enregistre en France une hausse continue des prix sans précédents. Ces dernières semaines, les tarifs de ventes, toujours plus élevés, ont battu de nouveaux records qui, par moment, font des véhicules d’occasion des biens plus chers que les voitures neuves. Les experts Coyote font le point sur l’état actuel du marché et la flambée des prix observée dans toutes les régions françaises, ainsi que plusieurs pays européens frontaliers.

Un marché de l’occasion soumis à une flambée des prix sans précédent

Toutes les personnes qui ont souhaité acheter une voiture d’occasion ces derniers mois l’ont forcément constaté : acquérir un véhicule de seconde main ne garantit plus aujourd’hui de réaliser des économies sur son budget auto, et encore moins de faire une bonne affaire (si on se réfère uniquement au prix). Depuis la pandémie de Covid-19, il s’agit même du contraire !

La principale raison de ce changement ? La hausse des prix des véhicules d’occasion toutes marques et catégories confondues, avec des tarifs qui continuent d’augmenter semaine après semaine, et un marché toujours sous tension qui n’a pas connu un retour à la normale depuis maintenant deux ans.

Comment se caractérise la hausse des prix des voitures d’occasion ?

Le marché automobile d’occasion, qui connaît normalement d’importantes fluctuations tarifaires, n’a pas connu d’accalmie depuis l’année 2020. À partir de cette date, la hausse des prix a été continue. Au point, aujourd’hui, de devoir, pour certains modèles, acheter un véhicule neuf moins chers qu’une voiture d’occasion !

Cela a notamment pu être le cas pour certaines Dacia Sandero et Duster, ou les modèles Toyota CHR et RAV, ainsi que les Toyota Auris d’occasion, souvent prisés des chauffeurs de VTC.

Une hausse continue qui tend à se normaliser

Une tendance de fond qui ne fait que se confirmer de semaine en semaine : en 2021, déjà, les prix de l’occasion avaient augmenté de 13 % (baromètre Autoscout24).

En 2022, on assiste cette fois-ci à une véritable flambée des tarifs, notamment lors du dernier trimestre de l’année : les prix sont désormais 20 % plus chers qu’en 2021 en moyenne sur un même modèle. Une augmentation qui fait monter le prix moyen d’un véhicule d’occasion à 24 000 euros en octobre 2022 – contre 21 408 euros en février – d’après le baromètre Autoviz basé sur les données de La Centrale, ou près de 30 000 euros fin octobre pour Autoscout24. Des montants particulièrement élevés qui ne seraient pas près de diminuer, à en croire de nombreux spécialistes estimant que la situation devrait continuer encore deux ou trois ans.

Vous avez l’intention d’acheter un véhicule d’occasion ? Découvrez comment réussir à choisir votre voiture d’occasion et profitez de nos conseils pour éviter les arnaques avant l’achat !

Une augmentation des prix observée en Europe

La hausse continue des prix des véhicules d’occasion concerne plusieurs autres pays européens. Les marchés automobiles allemand et suisse, notamment sont également touchés par une augmentation importante des prix, tout comme en Italie ou en Belgique, où les tarifs restent toutefois inférieurs aux tarifs français.

Voitures d’occasion : pourquoi une telle hausse des prix ?

L’augmentation des prix sur le marché de l’occasion est initialement un dommage collatéral des difficultés rencontrées par le secteur du neuf : en raison de la pandémie de Covid-19 et de la pénurie de semi-conducteurs, les délais de livraison pour les voitures neuves ont été fortement rallongés.

En conséquence : une attente de 1 ou 2 ans pour acheter un véhicule, et peu d’offres en circulation, poussant les acheteurs à se tourner davantage vers l’occasion.

Suite à cette situation, le prix des voitures d’occasion, très demandées et donc de plus en plus rares sur le marché, ont grimpé en flèche selon le principe élémentaire de l’offre et de la demande.

3 Commentaires

  1. 20kg de cuivre dans un véhicule thermique 80kg dans une électrique.
    On fait quoi de la pollution de l’extraction?
    On fait comment pour le recyclage des bateries?
    Rien d’écolo et d’ailleurs ils en pensent quoi les illuminés du climat?
    Comment peut on étre contre le nucléaire et favoriser la voiture Electrique.

  2. Qui pourra acheter ces voitures si chères ? On à déjà des problèmes avec nos batteries de téléphones, alors pour une voiture! Quant aux bugs de l’informatique des voitures! Bref, un gouffre financier!

    • Si les prix montent, c’est qu’il y a des acheteurs. Il ne faut pas prendre son cas pour une généralité. Le jour où les transactions baisseront, les prix baisseront en même temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.