Quelles sont les différentes arnaques à éviter lorsqu’on achète une voiture électrique d’occasion ?

0
179

Les voitures électriques ont fait leur arrivée sur le marché de l’occasion : le moyen rêvé de passer à la voiture propre tout en ménageant son budget. Pourtant, devant ce type de véhicule propre, il faut avoir en tête les bons réflexes pour éviter les arnaques, qui ne sont pas forcément celles que l’on est habitué à éviter avec des moteurs à combustion. Si les précautions d’usage demeurent, certains détails spécifiques aux moteurs électriques peuvent vous mettre la puce à l’oreille.

La vente de véhicules propres de particulier à particulier commence timidement à augmenter en France. Moins chères qu’un modèle neuf, les voitures électriques, récentes ou anciennes, présentent néanmoins le risque de réparations bien plus coûteuses que pour les modèles thermiques.

D’habitude, il est assez facile en tant qu’acheteur d’évaluer l’usure des pièces ou de négocier le prix en fonction de l’état général. Mais leur caractère inédit permet à certains vendeurs peu scrupuleux de vous induire en erreur en vous cachant certains défauts ou des réparations à faire.

Que vaut réellement la batterie d’une voiture électrique d’occasion ?

La batterie des voitures électriques, comme toutes les autres, s’use quotidiennement, si bien qu’un modèle avec assez de kilomètres au compteur devra afficher un prix plus bas. C’est donc la même situation que pour un véhicule classique, mais certains vendeurs peuvent affirmer que cette usure est négligeable, à tort. D’autres avancent qu’un changement de batterie, lorsque celle-ci est trop abîmée, revient à quelques centaines d’euros.

C’est parfois bel et bien un simple composant qui devra être remplacé, mais un changement de batterie complet peut entraîner jusqu’à environ 15 000€ de frais selon les modèles, l’ensemble des pièces concernées étant trop usées.

Ainsi, fuyez-donc par précaution les modèles les plus anciens, dont l’entretien a rarement pu être effectué correctement.

Autonomie et recharge, deux critères essentiels

N’hésitez pas à évaluer l’état de la batterie afin d’éviter les mauvaises surprises, soit avec un kit de test de capacité, soit en consultant des forums spécialisés pour déterminer si elle permet d’assurer vos trajets quotidiens. L’autonomie est souvent surévaluée par les vendeurs dans leurs offres, de même que le temps de recharge, une nuit pouvant ne pas suffire selon les kilomètres parcourus.

Dans tous les cas, vérifiez où se trouvent les bornes de recharge près de chez vous, afin de ne pas vous retrouver dépourvu lorsque la batterie faible sera venue. Ces dernières ne sont pas toujours adaptées à tous les modèles : un vendeur de bonne foi saura vous renseigner sur la compatibilité de la prise.

Batteries en location : un modèle obsolète ?

Lors de leurs premières commercialisations, la plupart des voitures électriques proposaient obligatoirement la location des batteries. Sur le papier, cela vous garantit une batterie comme neuve d’année en année.
Cependant, cela signifie qu’un loyer pouvant aller jusqu’à 100€ s’ajoute chaque mois pour échanger la batterie. Surtout, cette offre de location n’existe plus pour la majorité de ces véhicules propres, comme la Renault Zoé. Attention aux vendeurs qui se gardent bien de vous le préciser…

Comment prendre en compte les aides à l’achat de véhicules électriques ?

Il arrive de trouver des annonces déduisant les aides proposées par l’Etat pour gonfler le prix de vente. Parfois, l’ensemble de ces primes et bonus sont cumulés, sans tenir compte de votre éligibilité. Avant de vous déplacer, vérifiez donc par exemple que la prime à la conversion concerne votre véhicule (sans oublier qu’elle n’est que de 2500€ maximum). On recommandera donc de préférer un vendeur annonçant un prix hors-aides. L’écart entre prix annoncé et prix réel peut être conséquent, ne serait-ce qu’avec le bonus écologique de 6 000 €.

Avec cela en tête, n’hésitez pas à consulter notre guide pour bien choisir une voiture d’occasion, dont les conseils s’appliquent toujours. Notez que si vous n’avez jamais conduit une voiture électrique, on conseille d’essayer le modèle neuf chez un concessionnaire, avant d’essayer le modèle d’occasion, pour les comparer en ayant un référentiel !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.