Actualités automobile : ce qui vous attend en 2019

Taxe écologique, durcissement du contrôle technique, hausse du prix des péages…de nombreuses mesures ont été annoncées pour 2019, mais lesquelles seront appliquées ?  Coyote fait le point pour vous sur les principaux changements de 2019.

Le prix des péages continue d’augmenter :

Le 1er février prochain est prévue une importante hausse du prix des péages : 1.8% en moyenne ! Cependant, cette augmentation s’avère quelque peu délicate dans le contexte actuel. Après des négociations  entre le gouvernement et les sociétés d’autoroute, des formules d’abonnement avantageuses vont être mises en place pour les usagers fréquents. Une réduction de 30% s’appliquera à partir de 10 allers-retours par mois.

Ces tarifs préférentiels existaient déjà, mais sur certains territoires seulement. Néanmoins, les tarifs ne seront pas gelés comme en 2015, comme l’annonçait la ministre des transports Elisabeth Borne «La très mauvaise idée, vous voyez, ça serait de refaire ce qui a été fait en 2015».

Affaire à suivre…

La réforme du contrôle technique se poursuit :

Un nouveau durcissement du contrôle technique était annoncé au 1er janvier dernier et concernait principalement les diesels trop polluants et plus particulièrement l’opacité des fumées émises par l’échappement. Cette mesure est reportée au 1er juillet 2019, de quoi laisser un peu de répit aux propriétaires de véhicules diesel.

La taxe écologique a changé le 1er janvier dernier :

Pour rappel, elle sanctionne les véhicules les plus polluants selon leurs émissions de CO2. Nouveauté 2019 : le seuil de départ de cette taxe a été abaissé, passant de 120 g à 117 g de CO2 émis par kilomètre. Elle sera de 35€ pour un véhicule rejetant 117g de CO2/km et atteindra 10 500€ à 191g de CO2/km. Ce nouveau barème devrait rapporter 610 millions d’euros en 2019.

Autre mesure écologique, les véhicules avec un  Crit’Air 4 ne seront plus autorisés à circuler dans Paris la semaine dès le 1er juillet 2019.

La prime à la conversion instaurée en 2018 par Nicolas Hulot évolue !

Elle ne concerne plus uniquement l’achat d’un véhicule neuf dans le cadre du remplacement d’un ancien véhicule destiné à la casse, mais s’élargit à l’achat de véhicules d’occasion.

De plus, la prime est doublée pour les ménages les plus modestes et ceux parcourant plus de 60 km par jour (ou 12 000 par an) pour aller travailler.  Elle atteint désormais 5000€ pour les foyers non-imposables achetant une voiture électrique ou hybride rechargeable (2500€ pour les autres ménages). Pour l’achat d’un véhicule de Crit’Air 1 ou 2, la prime est de 4000€ pour les ménages les plus modestes, 2000€ pour les non-imposables et 1000€ pour les autres.

Notons qu’un bonus écologique, sans condition de revenus, peut s’ajouter à cette prime.

2019 promet d’être une bonne année pour les radars :

Près de 400 radars multifonctions dernière génération devraient arriver sur nos routes cette année ! Ce n’est pas tout puisque le parc de radars actuel sera également modernisé. Beaucoup nécessiteront des réparations car, selon Christophe Castaner, 60% des radars ont été vandalisés au cours des dernières semaines.

De plus, après la Normandie, trois régions supplémentaires feront appel à des sociétés privées pour conduire des voitures-radars le long de leurs routes…